Russie: plus de 70 % des sites sportifs des JO achevés à Sotchi

Publié le , modifié le

La Russie a construit plus de 70% des sites sportifs à Sotchi, 500 jours avant le début des jeux Olympiques d'hiver de 2014 qui se tiendront dans cette ville du sud de Russie au bord de la mer Noire, a indiqué mardi le chef du Comité d'organisation Dmitri Tchernychenko.

"Nous avons achevé la construction de plus de 70% des sites sportifs, et d'ici fin 2013 des compétitions sportives seront organisées pour tester la totalité des sites", a indiqué M. Tchernychenko à des journalistes, alors que des inquiétudes ont surgi sur un éventuel retard dans les chantiers. La Cour des Comptes russe s'est notamment à plusieurs reprises inquiétée de l'état d'avancement des travaux sur plusieurs sites, en particulier le stade principal, mettant en cause une bureaucratie envahissante retardant les décisions.
En mai, le président Vladimir Poutine avait appelé les entreprises sélectionnées pour les travaux à Sotchi à respecter le calendrier.

"Les travaux avancent et le stade central sera mis en exploitation dès septembre 2013 comme prévu", a assuré mardi Svetlana Bobrova, une porte-parole du Comité. Les chantiers ont aussi progressé en ce qui concerne les routes et les voies ferrées reliant notamment les deux principales parties du parc olympique, l'une sur la côte de la mer Noire et l'autre à Krasnaïa Poliana, dans les montagnes du Caucase, où se tiendront les épreuves alpines.

"Nous avons achevé le creusement de la totalité des tunnels de montagne, dont six pour les chemins de fer et trois pour les autoroutes, sur une longueur totale de 25,5 kilomètres", a précisé M. Tchernychenko. Le budget de la construction des sites sportifs et de leur infrastructure "reste le même: 197 milliards de roubles (4,87 milliards d'euros), la moitié provenant du budget fédéral, l'autre moitié d'investisseurs privés", a par ailleurs dit le responsable.

"Il n'y a aucun dépassement de budget pour ce chantier qui est aujourd'hui peut-être le plus grand du monde", a-t-il assuré. En février, le quotidien Vedomosti avait rapporté que le montant des travaux avait explosé pour atteindre 1.400 milliards de roubles (47,5 milliards d'euros), dépassant de loin les prévisions initiales.

Victor Patenôtre

Omnisport