Gifs 2015 montage
L'année 2015 revisitée en gifs | DR

RETRO. L'année du sport 2015 revisitée en gifs déjantés

Publié le , modifié le

L’année du sport 2015 a été faste. Des images à la pelle, des médailles, des trophées et des records en pagaille. Difficile de ne pas s’y perdre ! Pour vous rafraîchir la mémoire, nous vous proposons cette sélection des temps forts de la saison, revisités en gifs décalés. Des triomphes aux déceptions, des coups d’éclats aux disparitions, voilà un aperçu de comment nous, spectateurs, nous l’avons vécue.

12 janvier 2015 : Lorsque Cristiano Ronaldo reçoit son Ballon d'or

Début d’année en fanfare pour le Portugais qui décroche un troisième Ballon d’Or après 2008 et 2013. Pour briser la routine, le joueur du Real accueille sa récompense avec un cri des plus étranges. Incompréhension dans la salle.

17 janvier : Lorsque Nasser Al-Attiyah remporte son 2e Dakar

L’occasion de saluer une fois de plus le coup de volant... et l’accent anglais à couper au couteau du champion qatari.

28 février : Lorsque Jason Lamy-Chappuis part à la retraite

Le Français raccroche avec un dernier titre mondial en sprint par équipe avec François Braud. Fini le combiné-nordique, bonjour le pilotage d’avion de ligne.

21 mars : Lorsque l'Irlande remporte le Tournoi des VI Nations

Quelques jours après la Saint-Patrick, la fête continue côté irlandais. La France elle, terminera à la 4e place.

21 mars : Lorsque Martin Fourcade obtient son 4e gros globe consécutif

4 Coupes du monde consécutives, une première dans l’histoire du Biathlon. A 27 ans Martin Fourcade n'a désormais plus que la légende norvégienne, Ole Einar Bjordalen (6 titres) en ligne de mire. Et ça va faire mal !

12 avril  : Lorsque Jordan Spieth s’impose au Masters

22 ans et tous ses gants. Le jeune américain a ébloui les greens cette saison en décrochant deux titres du Grand Chelem.

2 mai : Lorsque Mayweather et Pacquiao disputent le combat du siècle

12 rounds et bénéfice généré de 425 millions d’euros dans le monde. Le choc tant attendu aura surtout marqué l’histoire pour sa démesure financière.

2 mai : Lorsque Toulon signe un triplé en Coupe d'Europe

Comme deux ans auparavant, la victime en finale s’appelle Clermont (28-14). Ca s'appelle se heurter à un mur.

3 juin : Lorsque Rafael Nadal s’incline à Roland-Garros

Lieu du crime : Porte d’Auteuil. Nom du coupable : Novak Djokovic. Une 2e défaite pour 67 victoires pour l’Espagnol à Paris. Et un choc pour tout le petit monde du tennis. L'impossible, devient possible.

17 juin : Lorsque Golden State triomphe de Cleveland en finale NBA

Le collectif huilé des Warriors face à l’effectif décimé de Cleveland. Une victoire (4-2) et l’avènement – sans doute durable – de Stephen Curry. Seul au monde, LeBron James ne peut éviter la défaite

17 juillet : Lorsque Jules Bianchi s’est éteint

Gravement accidenté lors du grand prix de Suzuka 2014, le pilote de Formule 1 Jules Bianchi a rendu les armes après plusieurs mois de lutte. Promis à un avenir doré, sa disparition a ému bien au-delà du cercle de la F1. #ForzaJules

19 juillet : Lorsque l'équipe de France remporte la Ligue Mondiale de volley-ball

La France et les sports collectifs, c’est une grande histoire d’amour. Mais en volley-ball, l’alchimie n’avait pas encore pris complètement. Anomalie réparée en disposant de la Serbie en finale de la Ligue Mondiale. Le premier acte d’une année sensationnelle…

Coordonnés, solidaires, synchrones, les Bleus sont parfaitement huilés !

27 Juillet : Lorsque Christopher Froome domine une fois de plus le Tour de France

Plus fort que jamais, soutenu par la meilleure équipe du peloton, Chris Froome a remporté son 2e Tour de France. Insultes, jets d’urine, coups portés en pleine course… le coureur de la Sky en a vu de toutes les couleurs. Face à ses détracteurs, le Britannique reste fier.

Août : Lorsque Florent Manaudou surfe sur les Mondiaux de Kazan

Un physique au-dessus de la moyenne. De la puissance et un mental à l’épreuve des grands rendez-vous. Florent rattrape sa sœur à grands tours de bras.

23 Août : Lorsqu’Usain Bolt et Justin Gatlin se retrouvent en finale du 100m

Bien avant « Le Réveil de la Force », le bien et le côté obscure se sont affrontés à Pékin. D’un côté, la légende humaine, star adulée de tous. De l’autre, le bad boy, contrôlé positif à deux reprises au cours de sa carrière. Le monde a peur. Justin Gatlin aussi visiblement. L’Américain se liquéfie en fin de course et laisse « La Foudre » le griller sur la ligne. OUF !

24 août : Lorsque Renaud Lavillenie échoue aux Mondiaux en plein air

L’inconvénient avec les palmarès hors du commun, c’est qu’on aime y chercher la petite bête. Renaud Lavillenie – détenteur du record du monde de saut à la perche - a tout gagné dans sa carrière. Tout ? Non ! Une épreuve résiste encore et toujours à son talent… Troisième cet été dans la capitale chinoise, le Français a promis de se rattraper aux JO. Le connaissant, on lui fait confiance.

27 août : Lorsqu’un segway fait chuter Usain Bolt

Il n’avait pas d’adversaire à sa hauteur. Il a donc fallu une aide extérieure pour renverser le géant américain. Un caméraman installé sur un segway perd le contrôle de son véhicule et fauche le sprinteur. Grosse frayeur, mais tout est bien qui finit bien.

13 septembre : Lorsque Sébastien Ogier triple la mise en WRC

Troisième titre consécutif pour le Gapençais, au sommet de sa discipline depuis trois ans. Devant lui, ne reste plus que Sébastien Loeb et ses 9 titres. La route s'annonce encore longue.

14 septembre : Lorsque Novak Djokovic remporte l'US Open face à Roger Federer

Le Suisse continue de courir après un 18e sacre en Grand Chelem. Son bourreau lors de ses 3e dernières finales ? Novak Djokovic ! Le Suisse va devoir continuer à se battre.

25 septembre : Lorsque le scandale Platini-Blatter éclate

1,8M € pour un travail de conseiller, ça fait tache.

13 octobre : Lorsque Mathieu Valbuena dénonce un chantage à la sex-tape incluant Karim Benzema

Pour paraphraser un grand commentateur du football : « Ces deux-là ne partiront pas en vacances ensemble. »

17 octobre : Lorsque les Blacks font une bouillie bleu-blanc-rouge

La France est en quart de finale de la Coupe du monde. Et elle n’ira pas plus loin. 4 ans après avoir chatouillé les Néo-Zélandais en finale, le XV de France est purement et simplement ratatiné.

19 octobre : Lorsque la France devient championne d'Europe de volley-ball

Quelques mois après la Ligue Mondiale, la bande à Tillie met l’Europe à ses pieds. Sur la balle de match, Earvin N’Gapeth signe un geste complètement fou pour sceller le sort de la rencontre.

26 octobre : Lorsque Lewis Hamilton et Nico Rosberg se battent… à coups de casquette

La Formule 1 est un sport de gentlemen. Parait-il. Pourtant, l’ambiance était des plus tendues à l’arrivée du Grand Prix d’Austin et du troisième titre du Britannique. Une casquette a volé et quelques bons mots ont été échangés. Ambiance.

31 octobre : Lorsque les All Blacks conservent leur titre mondial

Aucune équipe n’avait jamais préservé son titre. Les "Néo-Z" ont su le faire. Un triomphe à domicile. Une fois de plus : respect.

17 novembre : Lorsque Wembley entonne la Marseillaise

Quelques jours après les attentats qui ont marqué la France au fer rouge, les Bleus retrouvent l’Angleterre pour un match amical. Hommage vibrant de tout un stade, de tout un peuple, à la mémoire des victimes. L’une des séquences les plus fortes de cette année 2015.

18 novembre : Lorsque l’on apprend le décès de Jonah Lomu

Il luttait depuis une quinzaine d’années contre une insuffisance rénale. Transplanté une première fois, la première star mondiale du rugby a été impuissante cette fois pour renverser la situation.

29 novembre : Lorsque Murray offre (ENFIN) la Coupe Davis à la Grande-Bretagne

Andy Murray continue de dépoussiérer l’armoire à trophées de nos voisins d’outre-manche. Deux ans après Wimbledon, trois ans après l’US Open et les JO, l’Ecossais décroche à lui presque tout seul le saladier d’argent.

20 décembre : Lorsque le Barça remporte un 5e titre en une seule saison

En fin d’année, les Blaugrana parachèvent une année déjà parfaite en décrochant la Coupe du monde des Clubs, disputée au Japon. Leur 5e titre de l’année après la Liga, la Coupe d’Espagne, la Super Coupe d’Europe et la Ligue des Champions. Problème, ils n'ont plus assez de place sur l'étagère...

via GIPHY

Omnisport