Attentats Stade de France novembre 2015
Le Stade de France sous protection policière après le triple attentat kamikaze | Geoffroy Van der Hasselt / ANADOLU AGENCY

Retour en images sur les attentats du Stade de France

Publié le , modifié le

Le Stade de France a été frappé, vendredi soir, par un triple attentat-suicide en marge du match amical France-Allemagne. Un évènement dramatique qui a fait quatre morts (dont les trois kamikazes) et une dizaine de blessé et sur lequel nous revenons aujourd'hui en images. De la première explosion au lendemain difficile, en passant par l'exfiltration du Président François Hollande, l'évacuation des spectateurs et les chants solidaires.

La première explosion a été entendue à la 17e minute du match France-Allemagne, suivie par une seconde détonation deux minutes plus tard et une troisième à la mi-temps.

Le président François Hollande était présent pour le match mais a été évacué à la mi-temps. Il s'est rapidement rendu au ministère de l'Intérieur pour une réunion de crise avec le Premier ministre, Manuel Valls, et le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.    

François Hollande au Stade de France
François Hollande au Stade de France

Après les trois explosions et pour des mesures de sécurité, le Stade de France a été complètement bouclé et les spectateurs confinés.  

Le Stade de France sous haute surveillance
Le Stade de France sous haute surveillance

L'évacuation du stade de France s'est effectuée un peu plus tard via trois portes de l'enceinte sportive. De nombreux spectateurs ont préféré attendre et descendre sur la pelouse du stade. 

 Lors de la sortie des spectateurs du stade, de nombreuses personnes, dans un élan solidaire et patriotique, ont donné de la voix. La Marseillaise a résonné aux abords du stade.  

Un homme qui était présent aux abords du stade au moment des explosions a été littéralement sauvé par son téléphone. Un des kamikazes s'est fait exploser juste à côté de lui, projetant violemment des boulons et des écrous.  

Après une nuit éprouvante pour l'ensemble des Français, le journaliste de France 2 Marc De Chalvron revient sur les circonstances du drame qui a frappé le Stade de France, fait 4 morts (dont les trois kamikazes) et une dizaine de blessés.  

Isabelle Trancoën

Omnisport