Red Dead Redemption Marston couv 550
Red Dead Redemption de Rockstar (sur Xbox 360 et PS3) | Rockstar

Red Dead Redemption, haut les coeurs !

Publié le , modifié le

Le colt est votre meilleur ami. Le grand Ouest américain votre royaume. John Marston vient de nulle part mais c’est vous qui allez en faire quelqu’un de bon ou de mauvais. De fil en aiguille, l’histoire se décante et on découvre que ce héros bardé de cicatrices n’a plus qu’un but dans la vie : retrouver ceux qui lui ont pris sa femme et son fils.

6 ans d’attente, ça valait le coup ! Rockstar ne s’est pas loupé en exhumant la série Red Dead qui ne comptait qu’un seul épisode (Revolver). L’histoire, les personnages, l’univers, tout est riche et brille comme une pépite d’or sortie tout droit d’un petit ruisseau du Nouveau-Mexique. Graphiquement, ce far-west est bluffant. Le désert, les paysages et els animaux sont hyper-réalistes. Si l’on ajoute les cycles perpétuels jour-nuit de toute beauté, il y a de quoi tomber raide de Red Dead Redemption. Presque du western à la John Ford !

Et le jeu dans tout cela ? Il est tout simplement à la hauteur de son graphisme. C’est le cousin américain de GTA IV mais en mieux. L’histoire vous fait débarquer dans l’immensité de l’Ouest où vous allez devoir apprendre à connaître les moeurs du coin, à chasser tout type d’animaux, à sauver votre peau. La chasse est d’ailleurs l’idéal pour découvrir le maniement des armes. Une fois tuée, la bête peut-être dépecer et vous rapporter de l’argent. Ce n’est pas indispensable mais ça peut servir pour acheter des objets, notamment des médicaments et tout ce qui peut vous donner un avantage. Le plus important est sans conteste la chique à tabac qui améliore votre sang froid, ce moment où le temps ralentit. Cette option est très utile pendant les gunfights à plusieurs assaillants (et il y en a autant que les troupeaux de bisons dans les plaines de l’Utah) car elle vous permet de viser juste en économisant des balles. Ca a déjà été vu ailleurs mais le Sang Froid de Red Dead Redemption est bien utilisé et donne plus de piquant au jeu.

Avec une impression de totale liberté, les missions se présentent à vous et s’enchaînent. Entre la quête principale de Marston et les missions secondaires, il y a quand même de quoi s’occuper pendant plus de 20 heures. Après, si vous optez pour une durée de vie à rallonge, prenez le temps de jouer au poker, au lancer de fers à cheval, au jeu du couteau, etc. Pour déambuler, le cheval reste le meilleur ami du cowboy. Même si la diligence et les campements permettent de zaper les trajets, rien ne vaut une promenade dans la pampa à dos de “canasson”. On peut même le siffler pour qu’il nous rejoigne ! Gare toutefois à ménager votre monture qui n’hésitera pas à vous désarçonner si vous tirez trop sur la corde. Bref, ce Red Dead Redemption est une vraie pépite qui redonne vie au mythe de l’Ouest américain. Et vous savez quoi ? C’est encore meilleur plusieurs dans le mode multijoueurs. Convaincu? Nous oui !

Red Dead Redemption est un jeu Rockstar
Il est disponible sur Xbox 360 (version testée) et PS3

Omnisport