Porte-drapeau: le CNOSF n'a rien à dire

Publié le , modifié le

Le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), Denis Masseglia, a refusé de citer les noms des athlètes susceptibles de devenir porte-drapeau de la délégation française aux jeux Olympiques de Londres (27-juillet-12 août). "Je ne vais parler de personne", s'est-il contenté de dire.

Christian Grégoire

Omnisport