Mossely Robert Michon Renard Andéol Ferrand Prévot
Ferrand-Prévot, Mossely, Andéol, Robert-Michon et Renard, les têtes d'affiche du sport français. | AFP

Mossely, Andéol, Ferrand-Prévot… les porte-paroles du sport féminin français

Publié le , modifié le

Avec l’opération des "4 Saisons du Sport Féminin", le sport féminin est donc particulièrement à l’honneur ce week-end et notamment sur les chaines de France Télévisions et sur Francetvsport. La lanceuse de disque, vice championne olympique, Mélina Robert-Michon sera d'ailleurs notre rédactrice en chef exceptionnelle ce samedi... L’occasion de revenir sur les sportives françaises qui sont les porte-paroles de toute une discipline, d’une génération.

Boxe : Estelle M​ossely​

Forcément. Difficile de passer à côté de la première Française championne olympique de l’histoire de la boxe. La jeune femme est loin d’être juste une « femme de » (elle est la compagne de Tony Yoka, champion olympique des lourds ndlr) et a su construire sa carrière, mais aussi son avenir professionnel (elle est ingénieure). Estelle Mossely, c’est l’exemple type d’une tête bien fournie et de jambes de feu. Bien qu’elle prenne une année sabbatique en 2017, elle reste emblématique et fait partie des principaux visages du sport français.

Cyclisme : Pauline Ferrand-Prévot

2015 a été une année de rêve, avec trois titres mondiaux en cyclo-cross, route et VTT. 2016 est devenu un véritable cauchemar, mais « PFP » n’est pas du genre à rester sur une défaite. Peu à peu, la jeune champenoise a guéri ses maux, et a retrouvé l’envie de s’entraîner, puis de reprendre la compétition. Avec sa nouvelle équipe (Canyon Sram Racing), l’ancienne championne du monde a de quoi retrouver les premières places au plus haut-niveau mondial. En tout cas, elle en a le talent et l’envie.

Judo : Emilie Andéol

L’un des plus beaux soleils de ces Jeux Olympiques de Rio. Emilie Andéol (+78 kilos) concourait le même jour que Teddy Riner, pouvant ainsi évoluer sans cette pression médiatique parfois envahissante. La Française s’est montrée imperturbable, impitoyable envers ses concurrentes, éliminant tour à tour la championne du monde en titre, puis la championne olympique sortante. Un magnifique exploit, qui place aujourd’hui la jeune femme de 29 ans parmi les têtes d’affiche de son sport.

Football : Wendie Renard

Capitaine de l’équipe de France à 23 ans, Wendie Renard est l’une des meilleures porte-paroles du football féminin. Agée de seulement 26 ans, la jeune femme compte déjà à son palmarès dix championnats de France, et trois Ligues des Champions. Un palmarès qui pourrait être envié par ses homologues masculins. La saison passée, la capitaine de l’Olympique Lyonnais a terminé huitième (et première Française) du classement des 100 meilleures joueuses de l’année. Son talent, son palmarès et sa maturité font aujourd’hui d’elle une joueuse incontournable.

Athlétisme : Mélina Robert-Michon​

Vice-championne du monde en 2015, vice-championne olympique l’an passé, Mélina Robert-Michon vit les plus grands moments de sa carrière. La lanceuse de disque était devenue en 2008 la première lanceuse française à atteindre une finale olympique, depuis Micheline Ostemeyer en…1948. Capitaine de route de l’équipe de France d’athlétisme, véritable modèle de travail et d’abnégation, Mélina Robert-Michon sera également notre rédactrice en chef exceptionnelle ce samedi.

Omnisport