Alice Lemoigne
Alice Lemoigne | IROZ GAIZKA / AFP

Mondiaux de longboard : Les Bleus brillent à Biarritz

Publié le , modifié le

Après huit jours de compétition acharnée dans des conditions parfois difficiles, la France a rayonné avec un total de quatre médailles (dont deux en or) lors de ces championnats du monde ISA de longboard sur le mythique spot de la côte des Basques de Biarritz. Alice Lemoigne devient championne du monde. Le local, Antoine Delpero est médaillé d'argent.

Justine Dupont, Alice Lemoigne, Antoine Delpero et Edouard Delpero ont fini de la meilleure des façons leur championnat du monde de longboard ce dimanche. Alors qu'ils avaient déjà remporté l'épreuve de relais vendredi, ils finissent tous les quatre avec une médaille et permettent à la France d’être sacrée championne du monde des Nations à Biarritz.

Alice Lemoigne reine du longboard

La reine de Biarritz c'est bien elle. Sur la plage de la Côte des Basques, Alice Lemoigne a fait sensation en devenant à seulement 23 ans championne du monde de Longboard. "C'est ma première équipe de France, je suis très fière. J'habite juste en haut, je m'entraîne souvent à la Côte des Basques, c'est vraiment un plaisir, ma famille est là", avait souligné à l'AFP Lemoigne en début de compétition.

Pour sa toute première sélection avec les Bleus, la Réunionnaise a fait étalage de toute la grâce et l'élégance dont il faut faire preuve pour réussir en longboard. Elle s'est imposée en scorant une vague à 8,23/10 et une dernière à 7,23. Avec une note totale (des deux meilleures vagues) de 15,46, elle s'impose dans une discipline pour laquelle elle se consacre désormais pleinement.

"J'ai fait aussi des résultats dans le shortboard, j'ai hésité entre shortboard et longboard (en début de carrière) et je me suis dit: 'je me mets à fond là-dedans, je veux percer' (...). C'est beaucoup d'entraînements, loin de ma famille, mes parents habitent à La Réunion (...)", a déclaré la numéro 5 mondiale du circuit pro. Lemoigne devance son aînée et compatriote Justine Dupont. Cette dernière, que l'on connait plus pour ses performances dans le surf de grosses vagues, a décroché une jolie médaille d'argent devant les favorites la Brésilienne Chloe Calmon et l'Américaine Soleil Errico.

Le titre échappe aux Delpero

Chez les messieurs, les frères Antoine et Edouard Delpero, deux personnages incontournables du longboard et de la Côte des Basques, ont respectivement accroché l'argent et le bronze. Antoine, très à l'aise dans un style classique (valorisé à 70%) qu'il maîtrise parfaitement, était pourtant sur la voie d'un 3e titre après ceux de 2009 et 2013. Auteur d'une très belle semaine en signant plusieurs fois les meilleurs scores de la compétition, l’aîné de la fratrie Delpero -favori de l'épreuve- dominait jusque là, la finale avec deux vagues à 9 et 8,17. Mais il a fallu attendre les derniers instants de la série et la dernière vague du Péruvien Benoit Clemente pour voir le titre lui passer sous le nez. Une grosse déception pour Antoine Delpero qui envisageait de se retirer de la compétition après ces mondiaux "à la maison". D'un style plus radical, Edouard Delpero prend une jolie médaille de bronze.

Avec AFP

Omnisport