McGregor, Tyson, Daniels : cinq grands KO en sports de combat

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Conor McGregor met KO Donald Cerrone
Conor McGregor met KO Donald Cerrone | STEVE MARCUS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alors que Conor McGregor a été terrassé par KO face à Dustin Poirier ce dimanche pour son retour, c'est l'occasion de revenir sur quelques grands KO de ces dernières décennies. Boxe, MMA, et même karaté : quand les combattants mordent la poussière, le spectacle est plus que jamais au rendez-vous.

• Les 13 secondes de Conor McGregor 

En 2015, Conor McGregor était dans la peau de celui qui inflige le KO, et non celui qui le subit, comme ce dimanche face à Dustin Poirier. L'Irlandais affrontait José Aldo. Le Brésilien était le champion en titre des poids plumes, invaincu depuis dix ans en MMA. Mais McGregor n'a eu besoin que de quelques petits pas, d'un magnifique évitement puis d'un crochet du gauche précis et brutal pour terrasser le monstre Aldo. Ce KO a beaucoup contribué au mythe McGregor. 

• Quand Tyson met tout le monde d'accord

Ce devait être un choc des titans pour le titre de champion entre deux boxeurs invaincus dans leur catégorie : ce fut une monumentale raclée infligée par Mike Tyson, alors âgé de 21 ans, à Michael Spinks. Un round de 91 secondes seulement, nommé "round de l'année".  Tyson n'a eu besoin que de huit coups au total pour mettre son adversaire au tapis, dont ce monumental crochet du gauche. La manière dont Spinks s'effondre comme une feuille morte sur le ring restera dans les mémoires. 

• Mohammed Ali, quand l'abeille pique...

Un KO - et un cliché - pour l'histoire. S'il y a une image que l'on retient de Mohammed Ali, c'est celle de sa victoire terrassante sur Sonny Liston, ce 25 mai 1965. Ce dernier était pourtant l'immense favori : champion du monde WBA et WBC. Invincible à l'époque. Ali, lui, n'a que 22 ans.

C'est pourtant Ali qui, non seulement va envoyer son aîné au tapis après 1'44 de combat, mais en plus va se permettre de toiser son adversaire au sol : "Lève-toi et bats-toi, mauviette !", lui ordonne-t-il. Mythique. 

• Joaquin Buckley, ou le KO idéal

Ce combat-ci n'a rien à voir avec les premiers : il n'est ni un acte de naissance de champion, ni un moment d'histoire. Mais il montre à quel point le KO peut être un sommet de technique, d'inspiration, et de génie. Joaquin Buckley affronte Impa Kasanganay, ce 11 octobre 2020. Nous sommes au 2e round.

Kasanganay prend le dessus sur son adversaire. Il bloque un coup de pied de Joaquin, s'apprête à contrer, quand Joaquin réagit en décochant un coup de pied arrière retourné en plein visage. KO. Le geste est si parfait et improbable, qu'il en paraît irréel. Un chef d'oeuvre. 

• Raymond Daniels, le "KO du siècle"

Il n'y a pas que le MMA ou la boxe dans la catégorie des sports "à KO". Le karaté, le taekwondo ou encore le kickboxing offrent de nombreux combats remportés par KO. C'est un kickboxeur que nous avons choisi d'évoquer, et pas n'importe lequel : Raymond Daniels. Légende de son sport (il est champion du monde des poids welters depuis 2017), il a signé ce qui est considéré par beaucoup comme "le KO du siècle" en 2014 face à François Ambang. Il conclut le combat au 1er round avec un violent coup de pied retourné en pleine tête. 

Omnisport