Les blessures invisibles
Les blessures invisibles, un long format sur la dépression qui guette les sportifs | DR

Long format : "les blessures invisibles"

Publié le , modifié le

Le sport de haut niveau n’immunise pas contre la dépression, en début comme en fin de carrière. L’exemple récent du basketteur américain Larry Sanders, ou ceux du tennisman Andre Agassi et du nageur Ian Thorpe, rappellent que le mal de vivre, moins visible et donc plus pernicieux qu’un trauma physique, n’est pas rare dans ce milieu où la force mentale est érigée en attribut essentiel.

Que ce soit d'immenses champions comme Ian Thorpe, Marie-Josée Perec ou Andre Agassi, ou des sportifs plus méconnus comme le basketteur américain Larry Sanders, ou d'ex-future grande star comme le footballeur allemand Sebastian Deisler, tous ont connu des moments de doutes. De douleurs. De dépressions plus ou moins prononcés. Tous ont traversé des périodes sombres dont certains se sont relevés. D'autres non. La dépression, cette blessure invisible, se voit moins qu'une fracture des ligaments croisés, mais est tout aussi dévastatrice dans la carrière d'un sportif. Dans ce long format, les témoignages de psychologues du sport, des sportifs eux-mêmes, éclairent sur ce fléau méconnu qu'est la dépression du sportif.

Découvrez le long format, "les blessures invisibles, quand la depression rattrape les sportifs de haut niveau"

Benoit Jourdain @BenJourd1