"L'horizon s'éloigne" pour la réouverture des stades en janvier, d'après le ministre de la Jeunesse et des Sports Jean-Michel Blanquer

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Blanquer
Jean-Michel Blanquer est le nouveau ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse, et des Sports. | Thomas SAMSON / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le ministre de l’Éducation et des sports est intervenu ce dimanche sur BFM TV, et a indiqué que l'objectif de réouverture des stades en janvier se compliquait, au vu de la situation sanitaire.

Jean-Michel Blanquer a sans doute préparé le terrain à des annonces prochaines pour le monde du sport, ce dimanche sur BFM TV.  "Ce que nous souhaitions, c’était la réouverture des stades en janvier avec un système de jauge proportionnelle, par exemple un siège sur deux, a déclaré le ministre de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports. C’est un horizon qui s’éloigne peut-être un peu avec la situation épidémique(...)".

Selon le calendrier dessiné par le président de la République lors de son allocution télévisée du 24 novembre dernier, le huis-clos - imposé dans les stades depuis de longs mois - devait être réexaminé à partir du 15 janvier.  Mais la situation sanitaire ne s'est pas améliorée comme prévu : le président avait ainsi précisé que l'objectif était de passer en-dessous des 5000 contaminations par jour ; nous en sommes à 10 000 par jour. 

à voir aussi Rugby, hand, basket, volley : Le huis clos, la solution de repli aux conséquences économiques dramatiques Rugby, hand, basket, volley : Le huis clos, la solution de repli aux conséquences économiques dramatiques

"Nous allons faire notre maximum pour que (la réouverture des stades) soit possible dans les temps qui viennent, a ajouté Jean-Michel Blanquer. On le fera de manière responsable et toujours en lien avec les acteurs du sport". 

Le gouvernement avait débloqué un "fonds de compensation" de 100 millions d'euros début décembre pour soutenir les associations sportives, aide d'ailleurs mise en avant par Blanquer ce dimanche dans son interview. Mais ce huis-clos complique tout de même la situation économique de nombreux clubs, notamment dans les sports ne bénéficiant pas de droits télés conséquents comme le handball ou le basketball, dont certains se plaignent de pertes allant jusqu'à 70% de leur chiffre d'affaires. 

France tv sport francetvsport

Omnisport