Chelsea
Chelsea lors de sa victoire en Ligue des Champions | AFP - ADRIAN DENNIS

Les surprises de l'année 2012

Publié le , modifié le

Des footballeurs de Montpellier, sacrés champions de France, aux basketteuses de l'équipe de France décrochant l'argent à Londres, en passant par les championnes olympiques Emilie Fer et Julie Bresset, ou le duo Gasquet-Benneteau (médaille d'argent à Wimbledon en double), les évènements incroyables ont parsemé l'année sportive 2012.

Montpellier champion de France de football
C'est la surprise du siècle. D'abord parce que pas un observateur avisé ne se serait risqué à un tel pronostic au début de la saison dernière, ensuite parce que le club héraultais n'avait jamais brigué le sacre suprême, se contentant d'un podium comme meilleur résultat jusqu'ici (3e en 1988). Avant cette saison de rêve, Montpellier ne comptait qu'un succès en Coupe de France (1990) pour redorer son blason. Lorsque le PSG s'est imposé 3-0 à La Mosson en septembre 2011, la situation paraissait limpide. Et pourtant. Au prix d'une seconde moitié de saison splendide –et notamment d'un match nul guère payé (2-2) au Parc des Princes, les Languedociens ont repoussé les assauts de Lille, champion de France en titre, et de Paris, le concurrent le plus dangereux. Les hommes de René Girard ont profité de la force d'un groupe motivé d'où ont émergé certaines individualités (Jourdren, Bedimo, Utaka) menées par un trio décisif (Yanga-Mbiwa, Belhanda, Giroud).

Voir la video

Chelsea sur le toit de l'Europe
Le club londonien a été enfin récompensé après une décennie d'échecs au plus haut niveau continental. En remportant face au Bayern la Ligue des champions aux tirs au but (1-1, 4-3), les Blues ont vaincu la malédiction qui s'acharnait sur eux (défaites plus ou moins injustes contre Liverpool, Manchester United ou Barcelone dans la dernière ligne droite de l'épreuve). Grâce à des tauliers comme Petr Cech, John Terry, Franck Lampard, Salomon Kalou et Florent Malouda, les hommes de Roberto Di Matteo ont réussi à retourner une situation compromise face à Naples en 8e de finale avant de sortir Benfica puis le grand Barça de Messi en demi-finale. Le grand artisan du succès fût sans conteste Didier Drogba, auteur d'un but déterminant contre les Catalans à l'aller (1-0, 1-2) avant d'égaliser en finale contre les Bavarois. Où comment tirer sa révérence de la meilleure des façons.

Voir la video

Le duo Gasquet-Benneteau bronze à Londres
Inattendu et carrément réjouissant. Voilà le commentaire qu'on peut asséner sur l'ne des plus belles surprises de la saison tennistique, la médaille de bronze du tandem composé de Richard Gasquet et Julien Benneteau lors des Jeux Olympiques d'été. Sur le gazon londonien, on attendait la paire Tsonga-Llodra –qui a d'ailleurs assuré en obtenant la médaille d'argent- mais pas le binôme improbable quoique complémentaire, Richard Gasquet – Julien Benneteau. Mais l'alchimie s'est faite entre le surdoué Biterrois et le tenace Bressan. Dominés par les frères Bryan en demi-finales, les duettistes français sont ensuite venus à bout de l'équipe espagnole composée de Feliciano Lopez et de David Ferrer (7-6, 6-2). Une performance qui doit autant au talent tricolore qu'à la durée de la demi-finale perdue par les Ibères contre la meilleure formation bleue (défaite 18-16 au troisième set contre Tsonga-Llodra).

Les Braqueuses chapardent l'argent !
Isabelle Yacoubou, Endéné Miyem, Clémence Beikes, Sandrine Gruda, Edwige Lawson-Wade, Céline Dumerc, Florence Lepron, Emilie Gomis, Marion Laborde, Elodie Godin, Emmeline Ndongue et Jennifer Digbeu ont écrit l'une des plus belles pages du basket français début août aux JO de Londres. Ces "Braqueuses" de charme (surnom mérité) ont réussi l'exploit de se hisser en finale après avoir battu notamment l'Australie, la République tchèque et la Russie. Malgré la déroute en finale contre des Américaines beaucoup trop fortes, les Bleues ont enthousiasmé les fans tricolores et le grand public qui a apprécié à sa juste valeur le parcours de la bande à Céline Dumerc, véritable "meneuse de troupes". La France accueillera en juin 2013 le championnat d'Europe. Une bonne occasion pour les Braqueuses de se parer d'or devant leurs supporters.

Voir la video

Emilie Fer et Julie Bresset se couvrent d'or
Emilie Fer et Julie Bresset ont constitué deux des très bonnes surprises féminines de l'année en rapportant des Jeux Olympiques de Londres deux médailles d'or inattendues quoique méritées. La native de Saint-Maurice (29 ans) a triomphé en canoë-kayak sur le K1 (Kayak une place) le 2 août dans le bassin d'eau vive de Lee Valley en devançant l'Australienne Jessica Fox. Seule représentante de son sport en slalom féminin dans la capitale anglaise, Emilie Fer est devenue la première française de l'histoire à remporter un titre olympique dans cette discipline. Julie Bresset s'est de son côté adjugée l'épreuve de cross country en VTT lors de l'ultime journée de ces JO. Agée seulement de 22 ans, la Bretonne fait la course en tête pour terminer loin devant la concurrence (l'Allemande Sabine Spitz est 2e à 1'08). Elle devient ainsi la première française championne olympique de VTT.

Et aussi: Quevilly finaliste de la Coupe de France de football (0-1 contre Lyon), l'équipe de France de football qui fait match nul contre l'Espagne à Madrid (1-1) en qualifications pour la Coupe du monde 2014, le quasi inconnu Rosol qui sort Nadal à Wimbledon…etc

Omnisport