Les Skylanders à l’assaut de Noël !

Les Skylanders à l’assaut de Noël !

Publié le , modifié le

Avec Skylanders, Activision a frappé un gros coup cet automne. Avec ce jeu-jouet, l’éditeur a ouvert une nouvelle brèche dans le marché des jeux video. A quelques heures du passage dans nos contrées d’un vieil homme en costume rouge et à barbe blanche, la cohorte de fans devrait encore grandir. Nul doute que sa hotte sera en partie remplie de figurines Skylanders.

Le plein de figurines pour Noël
Devant le succès de son concept du jeu-jouet, Activision continue sur sa lancée pour inonder le marché de figurines. Depuis le lancement de Spyro's Adventures, l'éditeur a étoffé son offre avec la sorcière Hex, le maître des Boomerangs Dino-Rang et Wrecking Ball avec sa langue démesurée. Ces derniers sont disponibles en pack à l'unité au prix de 9,99 euros. Avec ce trio, ils sont désormais 20 guerriers pour vaincre le maléfique Kaos.

La grande réussite de Skylanders réside avant tout dans le concept des figurines réelles avec lesquelles on joue dans le monde virtuel de Spyro. Le jeu est ainsi livré avec un socle, le Portail de Pouvoir, et trois personnages en plastique parmi les 32 disponibles. Ces derniers sont dispatchés en huit famille d’éléments (air, vie, mort-vivant, terre, feu, eau, magie, tech) avec des pouvoirs et des évolutions différents. Bien entendu, comme on ne peut jouer qu’avec la figurine dont on dispose physiquement, les parents vont être sollicités pour agrandir la famille des Skylanders à raison de dix euros par tête. Quand on connaît l’attachement de nos bambins pour ce type de jouet et les cartes à collectionner qui vont avec, le coup commercial est bien visé. Encore faut-il que le jeu vidéo tienne lui aussi la route. Sans révolutionner le genre, les aventures de Spyro s’en sortent très bien et vont animer vos journées devant la cheminée (ne pas oublier de l’éteindre le 24 au soir...).

Tout d’abord, il convient de choisir le personnage avec lequel vous allez jouer. Il suffit alors de le poser sur le socle et il va se matérialiser à l’écran, sur le terrain de jeu. A tout moment de la partie, vous pouvez « switcher » vos figurines selon ses forces ou tout simplement vos envies. Sachez également que si l’un d’entre-eux perd ses vies, il doit se faire remplacer pour reprendre des forces. Chaque personnage dispose de deux attaques, une simple et une spéciale. Selon le niveau et l’adversaire, vous devrez alors choisir le meilleur skylander possible, d’où l’importance d’en acquérir un certain nombre… Des trésors cachés sont même réservés à un seul élément. Pas innocent mais cohérent dans l’univers proposé par Activision et le développeur Toys For Bob.

L’histoire tourne elle autour du maléfique Maître du portail Kaos qui a bannis vos héros du monde de Skylands et les a statufiés sur la Terre, où ils sont transformés en jouets. Libérés par le Portail Magique, ils peuvent retourner vers le monde de Skylands et vaincre Kaos. Les personnages secondaires sont là pour vous aider dans votre quête et vous faire progresser dans les niveaux où on doit essentiellement battre des ennemis et trouver des clés. Les chapitres sont linéaires et les graphismes agréables. La difficulté est croissante et les problèmes à résoudre sont assez variés pour donner du rythme au jeu. Dernier point à ne pas négliger, la récupération des pièces et autres objets de valeur disséminés sur le parcours. Cet argent sera très utile pour acheter des évolutions à vos personnages. Ces derniers ont d’ailleurs de la mémoire et garderont leurs qualités si vous décidez d’aller jouer avec chez un ami. Pour compléter le tout, on peut jouer en coopération avec deux figurines sur le plateau. Enfin, un mode combat en arène est présent pour se faire la main sur les techniques de combat. En un mot, Skylanders : Spyro’s Adventures va cartonner !

Skylanders : Spyro’s Adventures est un jeu Activision
Il est disponible sur Xbox 360 (version testée), PS3, Wii, PC et Mac

Xavier Richard @littletwitman