France Danemark Onesta grimace temps mort groupe 2011
Claude Onesta et toute l'équipe de France | AFP - Attila Kisbenedek

Les scénarios improbables de 2013

Publié le , modifié le

Euros, Mondiaux et qualifs pour la Coupe du Monde. L’année 2013 sera pleine de dates immanquables pour les mordus de sport. L’occasion de se pencher sur l’improbable scénario de 15 évènements majeurs.

Du 11 au 27 janvier : Mondial messieurs de handball en Espagne
Les Experts gagnent le titre en sifflant. Comme d’habitude, Suède, Islande et Croatie s’avouent tour à tour vaincus. Claude Onesta s’enflamme : « Jamais je n’aurais pu parier sur une victoire aussi confortable. On les a tous tondus ». Heureux des commentaires magnanimes de la presse, l’Albigeois embrasse goulument le présentateur de l’Equipe TV et répare même un écran défectueux.

Du 19 janvier au 10 février : Coupe d’Afrique des Nations en Afrique du Sud
Lassé de s’incliner aux tirs au but en finale (2006 et 2012), Didier Drogba enfile les gants de Boubacar Barry Copa lors de l’ultime séance contre le Ghana, devant un Soccer City de  Johannesburg médusé. Omniscient, Sabri Lamouchi a noté sur un petit papier qu’André Ayew frappait toujours à gauche du gardien. Didier la joue Ali Ahamada et rompt la malédiction en gagnant la CAN.

3 février :  Super Bowl à la Nouvelle-Orléans
Les Cincinnati Bengals et les Falcons d’Atlanta se livrent un duel animal devant 112 millions d’américains, record d’audience battu. En plein débat sur le port d’arme, un match entre Indianapolis Colts et Dallas Cowboys aurait tout de même eu un poil plus de gueule…

16 mars : Dernière journée du tournoi des VI Nations
Gonflés à bloc après leurs beaux tests d’Automne, les Bleus survolent les débats. Servat est même rappelé pour le Crunch victorieux en Angleterre (le 23 février). Les hommes de PSA accèdent au rang de semi-dieux. Deux test-matches d’été et autant de valises concédées en Nouvelle-Zélande les ramènent à celui de tocards. A moins que ce ne soit l’inverse…

26 mars : France-Espagne (qualifications pour le Mondial 2014)
Pour son retour en équipe de France, Gignac inscrit un triplé du pied gauche. La France terrasse la Roja 3-0. « Ce rêve bleu » entonne Deschamps, pendant que Xavi et Iniesta font des cauchemars d’un ogre nommé Toulalan. M’Vila espère aussi un retour en grâce au Brésil.

26 mai : Grand Prix de Monaco et dernière journée de Ligue 1
Pic, Vergne et Grosjean montent sur la boîte en Principauté. Inédit et historique. La veille, le PSG a joué et perdu la finale de la Ligue des champions (le 25 mai).  Zlatan (44 buts en L1) s’en fout. Il a refusé de jouer à Wembley, obnubilé par le record de Skoblar, qu’il veut battre.  Le titre assuré à Lorient, Ibrahimovic, incapable de faire sauter le verrou merlu, trompe son propre gardien dans les arrêts de jeu. Et menace la LFP de quitter le PSG si elle ne valide pas son record.

1er juin : Finale du Top 14
Clermont, Toulouse et Toulon sont dans un bateau. Clermont, Toulouse et Toulon  tombent à l’eau. Qui reste-t-il ? Le Racing-Metro. 23ans après, les Ciel et Blanc retouchent le bout de bois. Boudjellal tire la gueule : les Racingmen ont également gagné la coupe d’Europe le 18 mai.

Du 6 au 20 juin : Finales NBA
Comme prévu Miami et Los Angeles s’affrontent. Sauf que Dwight Howard est en costard et Chris Paul en short au Staples Center. Kobe a beau essayer de se faire passer pour Caron Butler, ça ne prend pas. Les Clippers sont dans la place.

Du 15 au 30 juin : Euro de basket Dames en France
A domicile, « les Braqueuses » deviennent les Dalton tant leur mode opératoire est rôdé. Et quand la situation est désespérée, Céline Dumerc joue les Ma Dalton pour sortir ses quatre compères de l’ornière. Du travail de pro.

Du 29 juin au 21 juillet : 100e édition du Tour de France
Juste avant le Tour la FDJ engage Jimmy Casper. Le Picard bat Cavendish sur les Champs-Elysées. EN montagne, Pinot flingue à tout va et Rolland profite de la bataille Froome/Wiggins pour écraser l’étape de l’Alpe d’Huez. Voeckler souffre de trois tendinites. Pourtant, il remporte la course.

Du 26 mai au 9 juin : Roland-Garros
Ferrer pense que c’est pour lui. Nadal out, Rodgeur aux fraises, ne restent  « que » Murray, qu’il a battu en quarts l’an dernier, et Djokovic comme obstacles. Gasquet atteint les quarts en battant le Djoker. Son objectif remplit, il ne se fatigue pas plus. Tsonga abat Murray mais ne peut rien face à la furia de Chardy. Intenable, le Palois s’impose Porte d’Auteuil.

Du 10 au 28 juillet : Euro de football Dames en Suède
En demi-finale, Bussaglia ne manque pas son pénalty. Bruno Bini appelle David Trézéguet pour mettre fin à ses problèmes d’efficacité offensive. Davida, comme on l’a rebaptisé, plante à tout va. En finale, il marque le but décisif d’une frappe du gauche sous la barre. Le Roi devient Reine.

Du 27 août au 1er septembre Championnat du monde de judo à Rio de Janeiro
Médaillés aux JO, les Riner, Pavia, Legrand, Gneto, Decosse, Emane et Tcheumeo, brillants aux Europe à Budapest (du 25 au 28 avril), sont tous médaillés mondiaux au Brésil. Le Ippon est interdit à Teddy Riner pour laisser un peu de suspense.

Du 10 au 18 août : Championnats du monde d'athlétisme à Moscou
Lemaitre s’est fadé une année de légumes. Cette fois, il n’oublie pas de courir la demie. Cette fois, il n’hérite pas d’un couloir pourri en finale. Cette fois, Usain Bolt voit Cricri à côté de lui aux 180 m. Cette fois, incrédule, il marche sur son lacet défait et entraîne Blake dans sa chute. Champion du monde, Lemaitre devient « Le Paratonerre ». Celui que « La Foudre » ne touche pas.

Du 4 au 22 septembre : Euro de basket masculin en Slovénie
Les Dalton sont en tribunes. Batum « Batman » postérise Ibaka et Gasol. Rappelé pour l’occase Freddie Fauthoux exécute l’Espagne sans laisser de traces, d’un tir primé en coin. Au buzzer bien sûr ! Appelez-le Léon.

Jerome Carrere

Omnisport