paris games week montage
paris games week montage | DR

Les jeux vidéo à la fête

Publié le , modifié le

Le premier Paris Games Week s'est tenu au parc des Expositions de la porte de Versailles. Déjà sortis ou prévus pour la fin d'année, les jeux les plus attendus étaient bien présents (FIFA 11 Call of Duty, Guitar Hero, Harry Potter, Capcom vs Marvel, etc.) et les ténors du secteur n'avaient pas lésiné sur les moyens pour ce grand rendez-vous national. Mais le salon fut aussi l’occasion de découvrir quelques perles rares et de faire d’agréables découvertes.

Les gamers sont servis au Paris Games Week : près de 20 000m² de salon avec 1000 bornes de test et plus d’une centaine de jeux présentés. Le paradis pour certain. Ce n'est pas un hasard si le salon se tient en pleines vacances scolaires de la Toussaint. Il fallait aussi attirer et séduire la famille au grand complet. Un espace garderie accueillera les plus petits (4-7 ans) et pourra même les initier aux jeux. Si les messieurs seront ravis de côtoyer les "babes" qui s'affichent près (sur ?) des voitures de Gran Turismo ou de fort peu vêtues égéries de divers jeux, les femmes, qui sont de plus en plus nombreuses à tâter de la manette, pourront également admirer les muscles de Kratos (God of War) ou l'élégance des James Bond de service (GoldenEye). Ca, c'est pour les yeux. Pour le plaisir de jouer, il n'y aura pas assez des cinq jours du salon pour tout voir et tester.

Rendez-vous français incontournable cette année, les ténors du secteur ont sorti l'artillerie lourde pour le PGW. Entre les sorties de la rentrée et les cadeaux de Noël à préparer, il y en a pour toutes les envies. Du côté des nouveautés techniques, le Kinect de Microsoft le dispute au PlayStation Move de Sony. Le premier propose même en exclusivité le jeu Sonic Free Riders pour le grand retour du hérisson bleu qui triple la mise sur le salon.

Sony truste la majeure partie du salon avec sa PlayStation City de 1500m² (400 bornes de test !). Le créateur de jeux est venu en force: Gran Turismo 5, Heavy Rain Move Edition, Killzone 3, MotorStomr, God of War, etc. Pour contrer l'ogre Sony, Activision (Call of Duty, Guitar Hero, GoldenEye 007), Electronic Arts (Dead Space 2, FIFA 11, Harry Potter, Medal of Honor, les Sims 3, EA Sports Active 2), Microsoft (Halo: Reach, Fable III, Kinect Joy Ride, Gears of War 3) ou encore Nintendo (Professeur Layton, Wii Party, The Legend of Zelda, Donkey Kong) et Ubisoft (Les Lapins Crétins, Your Shape, Assassin's Creed) ont dégainé quelques uns des jeux les plus attendus de la fin d'année.

Nos coups de coeur

En errant dans les allées, loin du centre névralgique du salon trusté par les poids lourds, vous pourrez faire quelques belles découvertes. Du haut de ses 82 ans, Mickey Mouse est une jeune et fringante souris qui va connaître une nouvelle jeunesse sur Wii. Disney Epic Mickey est l'une des petites perles du salon: Mickey part à l'assaut du monde oublié de Disney. Il devra faire des choix qui modifieront son aventure. Un jeu très documenté et innovant, loin des habituels jeux mettant en scène des héros télé pour enfants. De vieux courts métrages Disney en noir et blanc rythment également la partie. Une place de choix est faite aux héros oubliés de l'univers Disney comme Yen Sid, le sorcier de "Fantasia", ou encore Oswald, le lapin chanceux, premier personnage créé par Walt Disney. Armés de leurs wiimote et nunchuk, les plus âgés et nostalgiques seront ravis de découvrir de nombreuses références aux anciens dessins animés Disney. C'est beau, intuitif et créatif.

Michael Jackson n'est pas mort. Et il est même en passe d'être le héros du PGW. Car, depuis son décès en 2009, il ne restait qu'un seul domaine qui n'avait pas rendu hommage au roi de la pop. C'est désormais chose faite grâce à Ubisoft. Michael Jackson Experience est le show à ne pas manquer. Venez reproduire les chorégraphies du chanteur, à l'instar d'un Just Dance dont le deuxième opus est présenté juste à côté, et pousser la chansonnette sur ses tubes comme Bad, Billie Jean ou Beat It. Même repoussé dans un coin du salon, le show est sur le podium et au pied.

Stars sur PC, les Sims s'attaquent à la wii. EA Play s'offre une sortie consoles des Sims 3. Avec cette fois, une petite différence: un jeu dédié, cousin de la version PC avec quelques spécificités comme les pouvoirs de karma (sorte de sort jeté à l'entourage dont une mise à nue !) et une ville de bord de mer sur wii. Une nouvelle approche du célèbre jeu qui devrait séduire les plus jeunes.

Exister sur un salon lorsque l'on est un petit label, basé à l'étranger qui plus est, et qui ne créé que des jeux PC: c'est la mission que s'est donnée le label Frogster. Loin de l'ogre Sony, ces Berlinois présentent trois jeux qui attireront les fans d'heroic fantasy. Les jeux en ligne Runes of Magic, Tera et Mythos sont présentés. Des graphismes somptueux, une jouabilité facilitée et des séquences de combat sophistiquées, Frogster n'a rien à envier aux spécialistes du secteur et mérite d'être connu et reconnu.

PedaGoJeux, le jeu vidéo expliqué

Une belle initiative du SELL qui organise le salon: un partenariat avec PedaGoJeux, pionnier des sites d’information et de sensibilisation à l’univers des jeux vidéo. Depuis 2008, PédaGoJeux rassemble 10 acteurs issus de la sphère publique, de l’industrie et du monde associatif. L'objectif est de mettre à la disposition des parents et des éducateurs un site de référence sur les jeux vidéo et leurs usages. PédaGoJeux aborde le jeu vidéo sous tous les angles avec l’objectif de donner aux parents les clés de compréhension de cet univers pour mieux accompagner leurs enfants.
www.pedagojeux.frPARIS GAMES WEEK

Du 27 au 31 octobre 2010 - De 9h à 19h, samedi de 9h à 23h
Parc des Expositions de la Porte de Versailles
Tarif plein: 10€ - Tarif réduit: 7€
Toutes les infos sur www.parisgamesweek.com

Omnisport