Les jeunes athlètes Christelle Boivin et Aurore Locher échangent la flamme des JOJ d'hiver, le 8 janvier 2020
Les jeunes athlètes Christelle Boivin et Aurore Locher échangent la flamme des JOJ d'hiver, le 8 janvier 2020 à Lausanne | AFP

Les Jeux olympiques de la Jeunesse, fabrique à champions et à idées

Publié le , modifié le

La troisième édition des Jeux olympiques d'hiver de la Jeunesse s'ouvre ce jeudi soir à Lausanne. Ces JOJ ne sont pas seulement l'occasion de découvrir les talents de demain, il s'agit également d'un test grandeur nature pour certaines disciplines. La cérémonie d'ouverture de cette belle fête du sport est un événement à suivre en direct à partir de 20h00 sur France tv sport.

LA CEREMONIE D'OUVERTURE EN DIRECT DES 20H00 SUR FRANCE TV SPORT

Lausanne qui abrite pourtant depuis 1915 le siège du Comité international olympique, n'avait encore jamais accueilli de compétition olympique. A parti de ce jeudi et jusqu'au 22 janvier, ce sera chose faite avec la venue de 1880 athlètes âgés entre 15 et 18 ans pour 81 épreuves.

La présidente du comité d'organisation de ces JOJ, Virginie Faivre s'attend à "des Jeux intelligents pour les jeunes, par les jeunes". Les épreuves se dérouleront dans trois cantons suisses, mais également dans le Jura où se disputeront les épreuves de saut à ski, combiné nordique et de biathlon à Prémanon, un village de la station des Rousses.

Le ski-alpinisme et le hockey 3x3 au programme

Au-delà de la fête attendue et de la découverte de nouveaux champions, cet événement permettra de tester de nouvelles disciplines comme le ski-alpinisme (également appelé ski de randonnée), ou encore le hockey sur glace 3 contre 3, disputé sur la largeur du terrain.

Déjà attendu lors des prochains Mondiaux, le combiné nordique féminin (saut à ski et ski de fond) sera également très attendu. Pour cette dernière discipline comme pour les autres, ces JOJ représentent une porte d'accès pour le programme des Jeux olympiques, notamment ceux de 2026 à Milan/Cortina d'Ampezzo.

Parité et chances tricolores

Depuis la première édition des JOJ d'hiver en 2012 à Innsbruck, la participation a augmenté d'environ 70%. L'événement se voulant exemplaire, il affiche une absolue parité avec 940 garçons et 940 filles.

Côté français, la bobeuse Camila Copain aura le privilège d'être la porte-drapeau de la délégation française, composée de 61 athlètes. Jade Michaud en ski acrobatique ou encore Quentin Sodogas en snowboard peuvent quant à eux espérer une breloque.

Si ces JOJ promettent une belle fête, les organisateurs ont dû néanmoins déplorer le grave accident d'une artiste patineuse. De nationalité russe, cell-ci a chuté mardi durant la répétition de la cérémonie d'ouverture et a été "grièvement blessée", avait indiqué mercredi la police. Ce jeudi, sa situation est en "légère amélioration", a indiqué le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach.

Omnisport