Les Fédérations de sport en extérieur s'activent pour faire bouger les Français chez eux

Publié le , modifié le

Auteur·e : Leo Anselmetti
Yoga dans son salon
Une séance de sport devant son ordinateur. | Antoine Kremer / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

En cette période de confinement, il est impossible de continuer à pratiquer son sport favori lorsque celui-ci se déroule en extérieur. Mais les différentes Fédérations Françaises, en partenariat avec le Ministère des sports, ont tenté d'apporter des solutions à leurs adhérents.

"Nous devons rester confiner chez nous, mais nous avons toujours besoin de bouger, c'est même nécessaire". Dans une allocution à destination des Français, la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a martelé que l'activité physique était primordiale pour le bien-être de la population. Problème : comment continuer à pratiquer son sport favori en cette période où il n'est plus possible de sortir de chez soi ? Surf, cyclisme, ski, golf... autant de disciplines rendues interdites à la suite de la pandémie du nouveau coronavirus qui frappe le monde en obligeant les gouvernements à interdire toutes sorties non essentielles. Avec leurs armes du moment, les Fédérations Françaises et le Ministère des Sports ont mis à disposition de leurs licenciés et de l'ensemble de la population des vidéos, conseils et accessibilités numériques pour les aider à ne pas trop s'éloigner de leurs sports favoris. 

Les Fédérations de sport en extérieur s'activent pour faire bouger les Français chez eux
© Ministère des Sports

Les Fédérations innovent 

Plages interdites, stations fermées... les surfeurs et skieurs ne savent toujours pas quand est-ce qu'ils pourront ressortir leur planche et skis du garage, mais leurs Fédérations souhaitent continuer à les garder prêts physiquement en mettant à leur disposition sur leurs sites internet de nombreuses méthodes de préparation afin de garder leur corps et esprit stimulés en attendant que la vague passe. Quant à la Fédération Française de golf, elle, a tout misé sur le divertissement en proposant une série de vidéos intitulées "golfez chez vous". Un entraîneur fédéral se filme en montrant des activités en se servant d'objets du quotidien (livres, tapis...) pour permettre à ses licenciés de parfaire leurs coups de manière ludique. 

La Fédération Française de Cyclisme est peut-être celle qui est allée le plus loin pour aider ses licenciés à continuer de se dépenser physiquement avec le lancement d'un site dédié intitulé "sauvez des vies, roulez chez vous", proposant un large programme d'activités, divisé en trois catégories en fonction de l'expérience sportive de chacun avec des entraînements quotidiens dont le volume et la charge de travail varient jour après jour. Les enfants n'ont pas été oubliés avec des coloriages de coureurs professionnels à imprimer ainsi que plusieurs quiz et vidéos éducatives pour apprendre les bons réflexes à adopter pour savoir bien rouler à vélo. 

Exemple d'une semaine d'entraînement à domicile fait par la FFC.
Exemple d'une semaine d'entraînement à domicile fait par la FFC. © Site internet FFC

Valides ou handicapés, même combat. Pour aider les athlètes Handisport à se dépenser, leur Fédération a mis en avant les règles de la Boccia, une discipline spécialisée qui s'apparente à la pétanque, via des ateliers ludiques et pédagogiques qui peuvent se pratiquer dans des espaces réduits. De nombreuses vidéos et fiches de documentation de l'ensemble des sports proposés par leur fédération ont également été mises en ligne avec des exercices faciles d'accès. 

Des start-ups mises à l'épreuve

Trois sociétés de plate-forme numériques ont été labellisées par le Ministère des sports et l'Observatoire de l'activité physique et de la sédentarité (ONAPS) afin de proposer des méthodes permettant aux Français de pratiquer gratuitement une activité physique sans bouger de leur salon. C'est ainsi que BeSport s'est engagé à proposer du contenu adapté avec des séances d'entraînement à domicile, mais aussi, et surtout, à aider les clubs de sport à garder un lien social entre leurs membres grâce à des salons privés où les discussions et entraînements se font entre coéquipiers.

L'entreprise MyCoach a également été mise à contribution en développant en partenariat avec le CHU de Nice une nouvelle application appelée "Activiti" dans le but de proposer des exercices adaptés à tous les membres de la famille sous forme de réveil musculaire et d'épreuves de cardio grâce à des coaches et médecins bénévoles. Enfin, pour les sportifs moins réguliers, la société Goove, dont l'ambition est de faire de l'activité physique un accompagnement thérapeutique non médicamenteux, a mis a disposition des Français ses outils pour évaluer son niveau de forme à travers des exercices adaptés aux débutants. 

Omnisport