Les droits pour les JO à France Télévisions

Publié le , modifié le

A l'issue d'une négociation entamée en 2008 (lors du 1er appel d'offres qui avait été lancé pour la commercialisation des droits des JO 2014 et 2016), le Comité International olympique (CIO) vient d'attribuer à France Télévisions les droits exclusifs des JO 2014 (Sotchi), 2016 (Rio), 2018 (dont la ville hôte sera désignée ce mercredi) et 2020, pour tous les supports, y compris internet.

C'est la première fois que l'institution olympique cède ses droits individuellement aux chaînes européennes et plus en bloc via l'UER (Unioneuropéenne de radiodiffusion) qui le redistribuait ensuite.

"Le paysage des médias change rapidement et nous avons adapté notre approche ces dernières années en négociant directement dans certains pays", a commenté Thomas Bach, vice-président du CIO qui a mené les négociations. "Les jeux Olympiques sont une partie de l'ADN de notre groupe, a lui déclaré Rémy Pfimlin, président de France Télévisions. L'un des piliers de notre programmation sportive."  France Télévisions est déjà le diffuseur des JO de Londres, via le partenariat du CIO avec l'UER.

Christian Grégoire

Omnisport