Journée du sport féminin
Pauline Ferrand-Prévot, Eloyse Lesueur, Céline Dumerc et Tessa Worley, les têtes d'affiche du sport féminin français en 2015 | AFP

Les Braqueuses, Lesueur, Ferrand-Prévot... Les sportives françaises qui feront 2015

Publié le , modifié le

A l'occasion de la deuxième édition des 24 heures du sport féminin, Francetv sport a établi la liste des sportives tricolores qu'il faudra suivre en 2015. Entre les footballeuses en quête de gloire au Mondial, Eloyse Lesueur à la longueur, Pauline Ferrand-Prévôt qui a tout raflé l'an dernier, les Braqueuses, les occasions de briller ne vont pas manquer.

Pauline Ferrand-Prévot, encore tout gagner

La cycliste française Pauline Ferrand-Prévot
La cycliste française Pauline Ferrand-Prévot

L’an dernier Pauline Ferrand-Prévôt a crevé l’écran. Championne du monde, 19 ans après Jeannie Longo, en septembre dernier, elle est devenue à 22 ans le nouveau visage du cyclisme féminin tricolore. En plus du maillot arc-en-ciel, elle a étouffé la concurrence en France en remportant quatre titres nationaux : sur route, le contre-la-montre, cyclo-cross et VTT. En 2015, elle va tenter de conserver toutes ses couronnes. C’est bien parti puisque à Pont-Château, la Française a remporté son deuxième titre national d’affilée en cyclo-cross. En 2015, elle ambitionne de mener de front la route et le VTT avec pour ambition Rio 2016 où elle rêvera d’or dans les deux disciplines.

Eloyse Lesueur, toujours plus loin

La sauteuse en longueur tricolore Eloyse Lesueur
La sauteuse en longueur tricolore Eloyse Lesueur

La reine de la longueur. A Zurich l’été dernier, Eloyse Lesueur est devenue championne d’Europe de sa discipline. Une nouvelle consécration pour celle qui avait été championne du monde en salle quelques mois plus tôt en mars à Sopot en Pologne. A Pékin du 22 au 30 août prochain, elle espère ajouter une troisième médaille d’or avant d’ambitionner l’or olympique à Rio en 2016.

Les footballeuses, enfin l’or ?

Les joueuses françaises de l'équipe de football
Les joueuses françaises de l'équipe de football

Cela fait plusieurs compétitions maintenant que l’équipe de France féminine de football passe à côté de la consécration. Quatrièmes au Mondial 2011, quatrièmes aux Jeux Olympiques de Londres, quarts de finaliste de l’Euro en 2009 et 2013, les Bleues ont toujours joué placer sans parvenir au sommet. Louisa Necib, Wendy Renard, Gaetane Thiney et les autres espèrent enfin décrocher le Graal cet été au Canada où se déroulera la Coupe du monde. Elles seront encore parmi les favorites après leur parcours sans faute puisque les Bleues sont sorties premières de leur groupe avec 10 victoires en autant de rencontres.

Les filles en Fed Cup, préparer l’avenir

La joueuse française Alizé Cornet
La joueuse française Alizé Cornet

Chaperonnée par Amélie Mauresmo, les joueuses françaises sont de retour dans le groupe Mondial. Elles vont débuter la campagne de Fed Cup 2015 par la réception de l’Italie. Pas forcément un adversaire facile puisque l’Italie a remporté 4 Fed Cup lors de la dernière décennie. Mais autour d’Alizé Cornet, la meilleure française (19e au classement WTA) et de la nouvelle vague qui arrive Caroline Garcia (21 ans et 36e) et Kristina Mladenovic (21 ans et 71e), sans compter Océane Dodin (18 ans)  qui a passé un tour à Melbourne et qui piaffe d'impatience en salle d’attente, l’équipe de France a de beaux jours devant elle. "On a surtout envie de voir plus loin avec cette équipe de France", a déclaré Mauresmo.

Tessa Worley en quête de renaissance à Vail

La skieuse française Tessa Worley
La skieuse française Tessa Worley

La poisse et les blessures ne laissant pas de répit à Marion Rolland, Tessa Worley sera la seule championne du monde tricolore à défendre son titre à Vail et Beaver Creek ce printemps. La Savoyarde, deux ans après son titre en slalom géant à Schladming, espère bien renouer avec le succès après une saison 2013-2014 noire où, comme Marion Rolland, elle s’est rompue les ligaments croisés du genou droit. Elle a manqué les JO de Sotchi et est revenue à Soelden au mois d’octobre dernier, première étape de la nouvelle saison. Si pour l’instant, les résultats ne sont pas encore au rendez-vous (son meilleur classement : 7e au slalom géant de Soelden), elle aura à cœur de faire honneur à son titre aux Etats-Unis (2 au 15 février).

Les Braqueuses veulent leur revanche

La basketteuse tricolore Céline Dumerc
La basketteuse tricolore Céline Dumerc

Les Braqueuses sont entrées dans l’histoire en devenant championne d’Europe de basket en 2001. Douze ans avant leur homologue masculin sacré en 2013. Mais elles n’ont conquis le cœur du public qu’aux JO de Londres où elles ont atteint la finale. Vice-championnes d’Europe en 2013 à domicile, battue par l’Espagne, Céline Dumerc et ses coéquipières seront encore parmi les favorites à l’Euro qui se déroulera conjointement en Hongrie et en Roumanie en septembre.

Les Bleues du rugby veulent conserver leur titre

Les facétieuses tricolores voudront remporter un deuxième tournoi des VI Nations d'affilée
Les facétieuses tricolores voudront remporter un deuxième tournoi des VI Nations d'affilée

Les rugbywomen tricolores ont vécu une belle année 2014. Vainqueurs de leur premier tournoi des VI nations depuis 9 ans, elles ont aussi réalisé un superbe parcours en Coupe du monde. Durant ce Mondial organisé en France, les joueuses de Nathalie Amiel ont décroché une très belle troisième place. Elles ont buté en demie contre le Canada (18-16) avant de se consoler avec le bronze en dominant l’Irlande (25-18). En 2015, elles vont tenter de remporter un deuxième tournoi d'affilée.

Benoit Jourdain @BenJourd1

Omnisport