L'Equipe journal
Le quotidien L'Equipe | PHOTOPQR/LA MONTAGNE

L'Equipe fait sa mue et change de format

Publié le , modifié le

Le quotidien sportif lance aujourd'hui sa nouvelle formule. Désormais éditée en format tabloïd, celle-ci se veut plus lisible pour ses lecteurs. Une révolution pour celui qui était, par la taille, le plus grand journal français. L'objectif de cette mue : stopper l'érosion des ventes.

A près de 70 ans, le journal les fêtera en 2017, L'Equipe s'offre une nouvelle jeunesse. Après un premier test concluant effectué auprès de ses lecteurs le 10 juin dernier (sur les 10.000 votants, 75% d'entre eux s'étaient prononcés en faveur du passage au format tabloïd), le quotidien sportif a franchi le pas et c'est donc dans une version "ramassée" qu'il est paru ce vendredi matin dans les kiosques. Avec une taille divisée de moitié, il ne perd pas pour autant son contenu, compacté en 56 pages. Avec cette formule, le journal veut répondre à la principale critique qui lui était adressée quant à sa forme : la grande difficulté, parfois, à le lire dans les transports en commun. Depuis son lancement en 1946, L'Equipe paraissait au format "broadsheet" (grand format 56x38 cm) mais dorénavant, le lecteur n'aura plus besoin de se contorsionner dans le métro pour être informé de l'actualité sportive. Le traitement de cette dernière a également subi des retouches. 

S'adapter au marché et stopper l'érosion des ventes

L'Equipe version tabloïd veut alterner "la haute couture et le prêt-à-porter" en rapprochant la rédaction de la direction artistique pour mettre en forme hdes contenus plus visuels et avec "quelques références aux jeux vidéos", a détaillé Jérôme Cazadieu, le directeur de la rédaction. "C'est un changement de forme, de fond et culturel. Notre préoccupation, c'est de signifier un changement au lecteur mais sans le perdre", poursuit-il pour signifier que le journal doit s'adapter aux nouveaux canaux d'information et à la façon de plus en plus diverse de "consommer" celle-ci. Pour illustrer cette volonté de coller au temps, le titre entend être plus "incisif" en proposant deux enquêtes par mois, et plus "participatif" en interrogeant les lecteurs sur le choix de certains sujets. Enfin, la nouvelle formule vise également à séduire davantage les femmes, qui ne constituent que 10% du lectorat, alors qu'elles représentent près d'un tiers du trafic sur Internet. 

De manière générale, c'est bien une relance des ventes de la version papier que vise le titre du groupe Amaury avec cette nouvelle maquette. Ce changement, sur le fond comme sur la forme, intervient en effet après une année 2014 difficile pour le journal, qui a vu sa diffusion reculer de 9,76% à 219.955 exemplaires en moyenne chaque jour, selon les chiffres de l'OJD, l'organisme de référence pour la diffusion des médias imprimés. Au cours du premier semestre 2015, L'Equipe, avec une diffusion de 211.283 exemplaires quotidiens, connaît une baisse de 2,22% par rapport au 1er semestre 2014.

Julien Lamotte

Omnisport