Le bulletin de notes du week-end
Le XV de France, Zlatan Ibrahimovic, Stan Wawrinka et Lewis Hamilton, ils sont tous dans le bulletin de notes du week-end | AFP

Le XV de France, Hamilton, Ibrahimovic, Gasquet, le bulletin de notes

Publié le , modifié le

La rédaction de francetvsport.fr joue les professeurs et distribue les bons ou mauvais points aux sportifs du week-end. Le XV de France, après avoir reçu pas mal de critiques - méritées -, est revenu de son voyage en Italie requinqué. Zlatan Ibrahimovic a encore fait parler de lui. Lewis Hamilton est reparti sur les mêmes bases que l'année dernière et c'est tant mieux pour Mercedes. La lutte avec son camarade Nico Rosberg s'annonce serrée. Enfin pour Richard Gasquet, ce début d'année rime avec difficultés.

Les félicitations du jury : Lewis Hamilton

Le pilote britannique Lewis Hamilton est attendu à Shanghai.
Le pilote britannique Lewis Hamilton est attendu à Shanghai.

"Lewis a fait un travail formidable et il a piloté comme un vrai champion du monde pendant ces trois jours". Les mots sont de Nico Rosberg, beau joueur. L'Allemand n'a rien pu faire face à son camarade de Mercedes Lewis Hamilton. Le champion du monde en titre a prouvé pourquoi il avait été le meilleur de la classe l'année dernière. Parti en pôle-position, le Britannique a pris le meilleur départ et a géré la course comme un chef pour l'emporter en Australie, premier Grand Prix de la saison de F1. Pour aller le chercher, les autres élèves vont devoir travailler dur. Nico Rosberg va essayer bien sûr, Sebastian Vettel également. Pour sa première sortie sur Ferrari, l'ancienne tête de classe de la F1 a terminé troisième. Un motif d'espoir pour ceux qui ne veulent pas voir une nouvelle saison où les Mercedes ne laisseraient que des miettes à leurs camarades.

Les encouragements : le XV de France

Avant cette rencontre face à l'Italie, le XV de France allait mal. Au retour de ce voyage à Rome, les Bleus vont mieux. Parce qu'ils ont gagné (29-0) et parce qu'ils ont su élever leur niveau de jeu après une première période compliquée. Autre motif d'espoir pour les hommes de Philippe Saint-Andre : un réalisme retrouvé. Camille Lopez, avant sa sortie, avait mis les Bleus sur de bons rails avec deux pénalités transformées avant que Scott Spedding n'enfonce le clou (9-0 à la pause). Au retour des vestiaires, le XV de France a joué libéré. Yoann Maestri y est allé de son premier essai sous le maillot international et Mathieu Bastareaud a confirmé son statut d'impact player avec un essai en fin de rencontre. A Rome, les Bleux ont soigné leurs maux. Les motifs de satisfaction sont réels : réalisme, des bonnes entrées et une mêlée retrouvée. Avant le choc face aux Anglais, la classe de Philippe Saint-André est en progrès et c'est tant mieux. A confirmer.

Vidéo : ce qu'il faut retenir de France-Italie

Vidéo : les félicitations de Philippe Saint-André

Attention aux bavardages : Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic
Zlatan Ibrahimovic

Décidemment Zlatan Ibrahimovic aime se faire remarquer. En milieu de semaine, il laissait ses coéquipiers à 10 réaliser un exploit monumental à Chelsea. Dimanche après-midi, il a inscrit un doublé inutile lors de la défaite du PSG à Bordeaux (3-2). Une défaite qui trouve des excuses parce qu'Ibra et ses copains - surtout eux en fait - étaient fatigués après avoir bien fait la fête à Londres. Et aussi parce que la classe de Willy Sagnol a été solide, prouvant qu'elle était capable de se mettre au niveau des meilleurs élèves de Ligue 1. En revanche, Ibra avait du mal à excuser l'arbitre Mr. Jaffredo, qui n'a pas sifflé une faute de main de Cédric Carrasso en fin de match alors que le score était encore de 2-2. Une faute que le géant suédois n'a pas appréciée. Mais alors pas du tout. "En 15 ans, je n'ai jamais vu un tel arbitre, dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG", a-t-il asséné. Avant de s'excuser. Trop tard, le mal était fait et la sanction devrait tomber. 

Doit se reprendre : Richard Gasquet

Richard Gasquet, le joueur français lors du tournoi de Dubaï
Richard Gasquet, le joueur français lors du tournoi de Dubaï

Ce début d'année 2015 ne se passe pas tout à fait comme le voudrait Richard Gasquet. Déjà que la fin d'année 2014, avec cette défaite en finale de Coupe Davis, n'avait pas été très bonne, ça fait beaucoup. Plus que les résultats - il a remporté le tournoi de Montpellier - c'est le corps qui pose problème. Après son abandon à Dubai, Gasquet a encore dû jeter l'éponge à Indian Wells face à l'Allemand Michael Berrer. Mené 7-6 (8/6), 4-6, 3-1, le Français a préféré arrêter les frais. La faute à ce dos qui le fait toujours souffrir. "C'est toujours dans la même zone que cela me fait mal". Fataliste l'élève Gasquet. Tellement déçu qu'il va passer un mois loin des terrains pour se soigner et revenir plus fort. On l'espère pour lui.

"Zéro pointé" : Stanislas Wawrinka

Le joueur suisse Stan Wawrinka
Le joueur suisse Stan Wawrinka

Demi-finaliste de l'Open d'Australie et déjà vainqueur de deux tournois (Chennaï et Rotterdam), Stan Wawrinka est plutôt un bon élève. Voire un très bon. Mais aux Etats-Unis, à Indian Wells, il a sombré d'entrée. Cela ne lui était jamais arrivé en sept participations au tournoi californien. Là, le 7e joueur mondial a été battu par le Néerlandais Robin Haase  6-3, 3-6, 6-3 qu'il avait toujours dominé en six confrontations. Une énorme déception donc, pour le Suisse qui aura un peu plus d'une semaine pour préparer l'autre tournoi américain du printemps, à Miami.

Benoit Jourdain @BenJourd1

Omnisport