Le vice-président du CIO démissionne

Publié le

L'Italien Mario Pescante a démissionné de son poste de vice-président du Comité international olympique (CIO) mardi, une semaine après le retrait de Rome de la candidature aux JO-2020 dont il était un des maîtres d'oeuvre. La capitale a retiré son dossier mardi dernier, invoquant la crise économique. "Ma position au sommet du mouvement olympique, à la lumière du renoncement de Rome-2020, n'est plus compatible avec mon rôle de 1er vice-président du CIO", a-t-il dit.

Melinda Davan-Soulas @Melinda_DS