Le Récap' Sport : Rami avec les Bleus, Wawrinka se fait peur et la sécurité au Stade de France

Publié le , modifié le

La journée a été longue ? Vous n'avez pas pu suivre l'actualité sportive ? Le Récap' Sport, c’est ce qu’il faut retenir de la journée, en attendant le début de soirée. Ce lundi, Adil Rami profite de la blessure de Raphaël Varane pour intégrer le groupe l'Euro 2016, Stan Wawrinka à la peine pour son premier match à Roland et la sécurité au Stade de France au coeur d'un début de polémique.

Adil Rami rejoint l’Equipe de France

La blessure de Raphaël Varane – dont on ne connaît pas encore la gravité – a fait un heureux. Adil Rami a été appelé aujourd’hui pour rejoindre les Bleus à Clairefontaine et participer à la préparation de l’Euro 2016. Cette convocation est une mesure de sécurité prise par Didier Deschamps puisqu’on ne connaît pas encore la durée de l’indisponibilité du défenseur madrilène. Il devrait cependant manquer la final de la Ligue des champions samedi face à l’Atlético et sa participation au match d’ouverture de l’Euro le 10 juin contre la Roumanie est compromise.

Stan Wawrinka se fait peur au premier tour

Le tenant du titre a dû s’employer pour son premier match dans le tournoi. Mené deux sets à un par Lukas Rosol au 1er tour de Roland-Garros, Stanislas Wawrinka a failli écourter son séjour parisien comme ce fût le cas en 2014. Il s’est finalement imposé en cinq sets (4-6, 6-1, 3-6, 6-3, 6-4) après plus de 3h de jeu.
Côté Français, Jérémy Chardy, Adrian Mannarino et Myrtille Georges se sont qualifiés au deuxième tour.*

La sécurité au Stade de France remise en question

Des foules agglutinées aux portes, des fumigènes introduits malgré les fouilles et une sortie de match dans un bain de lacrymo: la faillite de la sécurité au Stade de France samedi soir met le gouvernement sous pression à trois semaines de l'Euro-2016, soumis au risque terroriste.

Omnisport