Roland-Garros sous la pluie 7
Et pendant que les équipes de Roland-Garros s'affairent pour préserver les courts... | AFP / THOMAS COEX

Le Récap’ Sport : pas de matches à Roland-Garros, Kombouaré à Guingamp et Aurier en garde à vue

Publié le , modifié le

La journée a été longue ? Vous n’avez pas pu suivre l’actualité sportive ? Le Récap’ Sport, c’est ce qu’il faut retenir de la journée, en attendant le début de soirée. Ce lundi, Roland-Garros n’a pas réussi à passer entre les gouttes et tous les matches ont donc été annulés. De son côté, le club de Guingamp a trouvé le remplaçant de Jocelyn Gourvennec en la personne d’Antoine Kombouaré. Enfin, Serge Aurier a encore fait les gros titres suite à son placement en garde à vue.

1 – ROLAND-GARROS: LA PLUIE EST VENUE JOUER LES TROUBLE-FËTES

Tous les matches programmés lundi en huitièmes de finale de Roland-Garros ont été annulés à cause de la pluie, une première depuis 16 ans jour pour jour, a annoncé la direction du tournoi. C'est seulement la deuxième fois dans l'histoire de l'épreuve qu'une journée complète est annulée.

A lire également: "Les spectateurs de Roland-Garros entre fatalisme et déception"

2 - GUINGAMP: ANTOINE KOMBOUARE SIGNE POUR 3 ANS AVEC L'EN-AVANT

L’ancien joueur du PSG remplace Jocelyn Gourvennec, parti rejoindre Bordeaux la semaine dernière. Après avoir passé trois saisons sur le banc de Lens, le contrat d’Antoine Kombouaré n’a pas été renouvelé par le club de Ligue 2, qui a terminé 6ème de son championnat cette saison. Il s'agit déjà du cinquième transfert d'entraîneur depuis la fin de saison en Ligue 1, après les investitures de René Girard à Nantes, Lucien Favre à Nice, Christian Gourcuff à Rennes et Jocelyn Gourvennec à Bordeaux.

3 - PSG: SERGE AURIER EN GARDE A VUE

En février dernier, Serge Aurier avait fait l'actualité suite à son dérapage sur Périscope. Le défenseur parisien fait à nouveau la une de l'actualité pour son comportement. Cette fois, le joueur parisien aurait insulté une patrouille de la BAC à la sortie d'une boîte du nuit peu avant 6 heures du matin a annoncé la radio Europe 1. Il a été placé en garde à vue au commissariat du VIIIe arrondissement pour "violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique"

Isabelle Trancoën