Jeux Asiatiques
Les prochains auront lieu en 2018 dans les villes indonésiennes de Jakarta et Palembang. | ADEK BERRY / AFP

Le Japon accueillera en 2026 les 20es Jeux asiatiques

Publié le , modifié le

La préfecture japonaise d'Aichi (centre) et sa capitale Nagoya ont été choisis dimanche pour organiser conjointement en 2026 les 20es Jeux asiatiques, qui viendront couronner une séquence riche en événements sportifs sur l'archipel avec notamment les JO en 2020.

Le Japon organisera également la Coupe du monde de rugby en 2019, les Jeux asiatiques d'hiver en 2017 (Sapporo) et les championnats du monde de natation en 2021 (Fukuoka). Le Conseil olympique d'Asie (OCA) a formellement approuvé dimanche la candidature nippone lors de son assemblée générale dans la station vietnamienne de Danang, où se déroulent les 5es Jeux asiatiques de la plage.

L'OCA devait initialement attribuer en 2018 l'organisation des Jeux asiatiques de 2026. Mais il a avancé son vote pour organiser au mieux le calendrier sportif d'un continent qui accueillera trois fois les jeux Olympiques dans les huit prochaines années: 2018 (hiver) à Pyeongchang (Corée du sud), 2020 (été) à Tokyo et 2022 (hiver) à Pékin. Les Jeux asiatiques se tiennent tous les quatre ans. Les prochains auront lieu en 2018 dans les villes indonésiennes de Jakarta et Palembang. L'édition 2022 est prévue dans la mégapole chinoise de Hangzhou.
Le Japon les a déjà organisés deux fois: à Tokyo en 1958 et à Hiroshima en 1994.

Omnisport