Le duo Favre-Bahain traverse l'Atlantique à la rame en moins de 50 jours

Le duo Favre-Bahain traverse l'Atlantique à la rame en moins de 50 jours

Publié le , modifié le

Julien Bahain et Patrick Favre, partis le 8 janvier du Maroc pour une traversée de l'Atlantique à la rame en double, sont arrivés mardi à La Tartane (Martinique) à 8h59 (heure locale, 13h59 heure de Paris) après 49 jours, 2 heures et 59 minutes.

Les deux équipiers ont été accueillis, sous un superbe soleil dans le petit  village de La Tartane situé sur la commune de La Trinité, par leur famille mais  aussi des collégiens de La Trinité venus avec leur professeur de sport, ainsi  que des pêcheurs. Bahain, un rameur de 26 ans plusieurs fois médaillé mondial, s'est approché  du port en ramant alors que Favre, un féru des Transat âgé de 46 ans, a lancé  une balise de détresse pour fêter la fin de la traversée, sous les  applaudissements de la centaine de personnes présentes.

Les larmes du bonheur

Ils se sont d'abord amarrés à un catamaran, ont ouvert une bouteille de  champagne et sont allés ensuite sur le ponton où leurs proches les attendaient. Bahain, très ému, est d'abord tombé dans les bras de sa mère, en pleurs. Le  champion n'a pu retenir ses larmes à son tour. Contents mais très fatigués, les deux hommes ont poursuivi les chaleureuses  embrassades avec leur famille avant de répondre aux questions des journalistes.  Julien Bahain s'est offert une petite séance de photos avec les collégiennes  venues le solliciter.

Bahain et Favre, qui ont monté leur traversée en 3 mois avec un budget de  50.000 euros, n'ont pas battu le record du monde, détenu depuis 2003 par les  Néo-zélandais James Fitzgerald et Kevin Biggar et qui est de 40 jours 5 heures  et 53 minutes. Ils ont en revanche établi la 8e performance mondiale et battu le record de  France, qui tenait depuis 1997 avec les 49 jours 8 heures 31 minutes de Jo Le  Guen et Pascal Blond. 150 bateaux en double avaient déjà tenté la traversée de l'Atlantique.  Seulement 13 équipages l'avaient fait en moins de 50 jours.

AFP