Guillaume Néry
Guillaume Néry. | BORIS HORVAT / AFP

Le drame évité de justesse pour le champion du monde d'apnée Guillaume Néry

Publié le , modifié le

Alors qu'il s'apprêtait à battre le record du monde d'apnée, le Français Guillaume Néry a failli perdre bien plus que la simple inscription de son nom dans le Guinness Book. Le champion a en effet été victime d'une erreur des organisateurs, qui lui ont causé une syncope, mais surtout une grosse frayeur.

Jeudi matin au large de Limassol, Guillaume Néry,  quatre fois recordman du monde, a effectué une tentative de record du monde : il  voulait descendre à 129 mètres de profondeur en apnée libre.Mais les organisateurs se sont trompés dans les mesures, et ont placé la marque à...139 mètres. Si le Français est parvenu à descendre jusque cette fameuse marque, il a perdu connaissance en remontant, son corps n'étant pas préparé à descendre à une telle profondeur, qui n'était pas du tout prévue pour celui qui détient un record à 125m. "Je me suis dit: c'est un peu long. Mais c'est tellement impensable  d'imaginer qu'il y ait une erreur sur une tentative de record du monde avec  toute la surveillance que demande l'encadrement d'une plongée pareille", a-t-il déclaré par la suite. 

Si ses jours ne sont plus en danger, le traumatisme est profond. Avec un oedème au poumon, Guillaume Néry s'en tire bien, mais hésite encore à replonger, comme il l'a confié au site franceapnee.fr : "Je n’ai plus envie d’aller profond et l’incident de ce matin me conforte dans cette idée. Je ne participerais donc pas aux Championnats du Monde."

Omnisport