Le CIO va lancer une chaîne numérique

Publié le , modifié le

Le CIO, réuni en session à Monaco, a entériné lundi le lancement en 2015 d'une chaîne olympique numérique, diffusée dans un premier temps sur internet et disponible 365 jours par an. Disposant d'un budget de 446 millions d'euros sur la période 2015/2021, cette chaîne a pour but de fournir une "plateforme en vue d'une exposition permanente des sports au programme olympique au-delà de la période des jeux Olympiques".

Cette chaîne, qui n'aurait pas vocation à concurrencer les détentrices des droits des Jeux "utilisera les riches actifs patrimoniaux du CIO", a expliqué devant les 104 membres, Yiannis Exarchos, président des Services olympiques de radio-télévision (OBS). "Il s'agit d'une plateforme numérique mondiale offrant du contenu olympique", a-t-il ajouté, détaillant la programmation avec des images d'épreuves qualificatives, des infos et débats sur les sports olympiques, la couverture de l'allumage de la flamme olympique et du relais olympique et des images d'archives.

Le budget sera assuré en grande partie par le CIO (175 millions d'euros), les Comités olympiques nationaux (72 millions d'euros), les fédérations internationales (72 millions d'euros) et  par des ventes (133 millions d'euros). La chaîne, basée en Espagne et en Suisse, sera diffusée sur internet et destinée aux applications mobiles, et aussi "dans des langues locales avec le soutien de diffuseurs locaux", a précisé M. Exarchos. "Le but est de ne pas porter atteinte aux droits de nos partenaires", a encore souligné le président de l'OBS, avançant aussi que pendant la durée des Jeux, les diffuseurs détenteurs des droits "pourraient utiliser la chaîne olympique".

AFP

Omnisport