Thomas Bach, le président du CIO
Thomas Bach, le président du CIO | AFP - FABRICE COFFRINI

Le CIO n'exclut pas une prochaine candidature du Qatar

Publié le , modifié le

Certains opposants à cette idée avaient déjà mis en avant la possibilité d'une candidature du Qatar à l'organisation des Jeux olympiques. Celle ci devient en tout cas de plus en plus probable si l'on en croit les propos du président du CIO Thomas Bach, en visite lundi à Doha, et qui n'a pas éludé la question en affirmant " je peux imaginer qu'un jour le Qatar puisse être candidat pour accueillir les JO".

Le patron du CIO rejoint dans ses propos Sebastian Coe, son homologue de l'IAAF, la fédération mondiale d'athlétisme. Le Britannique avait en effet envisagé en octobre la possibilité de voir la flamme olympique briller dans le petit émirat à condition de décaler les épreuves pour éviter les chaleurs caniculaires de la région.

Doha a déjà tenté sa chance pour les Jeux de 2016 et 2020, respectivement attribués à Rio et Tokyo. Mais depuis, le Qatar qui va organiser la Coupe du Monde de foot en 2022 et les Mondiaux d'athlétisme en 2019, a compris tout le travail de lobbying qu'il pouvait mener auprès des organisations internationale, pour obtenir des événements majeurs, en mettant en avant, non pas sa culture sportive, ses têtes d'affiche dans le monde sportif ou ses infrastructures puisque celles-ci sont nulles,mais en insistant sur les mannes financières qu'il pourrait déverser. Et le CIO, qui a depuis longtemps abandonné les valeurs intrinsèques du sport pour ne voir que la rentabilité des JO, pourrait forcément être séduit, par cette proposition. La visite de Thomas Bach ne semble d'ailleurs pas dénuée d'arrière-pensées. Encouragé de la sorte, le Qatar a déjà fait part de son intention de présenter sa candidature à l'organisation des Jeux-2028.

Christian Grégoire

Omnisport