L'Arabie saoudite révoque définitivement la licence de la chaîne qatarie beIN

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
bein sports
BeIN Sports | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'Arabie saoudite a confirmé mardi avoir définitivement révoqué la licence sur son territoire de la chaîne qatarie beIN Sports et lui avoir infligé une amende de 10 millions de riyals (2,3 millions d'euros) pour pratiques "monopolistiques".

S'abonner à beIN, la première chaîne sportive du monde arabe qui a les droits exclusifs de plusieurs tournois clés, est difficile pour les fans saoudiens depuis le blocus saoudien du Qatar imposé il y a trois ans. Un conflit oppose depuis juin 2017 le Qatar à ses voisins du Golfe qui ont coupé leurs relations diplomatiques avec Doha et lui ont imposé un blocus économique.

Ils accusent le Qatar d'être trop proche de l'Iran, rival régional de Ryad, et de soutenir des islamistes radicaux, ce que le Qatar dément. Quelques jours seulement après la rupture avec l'émirat gazier, l'Arabie saoudite a interdit la vente et la distribution de récepteurs beIN et bloqué les sites internet qataris ainsi que toutes les transactions avec Doha. En 2018, l'Autorité générale de la concurrence (GAC) en Arabie saoudite avait déclaré révoquer la licence du radiodiffuseur et lui imposer une amende de 10 millions de riyals, selon les médias locaux.

"Un simulacre de procédure judiciaire"" selon BeIN

Mardi, la GAC a déclaré qu'un tribunal administratif saoudien avait confirmé la décision. Le GAC a déclaré que beIN avait "abusé de sa position dominante par le biais de plusieurs pratiques monopolistiques" qui violent le droit de la concurrence du royaume. Dans un communiqué, BeIN a rejeté la décision saoudienne comme "absurde", estimant qu'elle était venue après "un simulacre de procédure judiciaire". "L'idée même que l'interdiction permanente d'un concurrent de premier plan d'un marché pourrait en aucune façon promouvoir la concurrence est clairement absurde", a affirmé beIN dans un communiqué.

à voir aussi Pas de foot italien sur BeIN en raison de différends entre la Serie A et la chaîne Pas de foot italien sur BeIN en raison de différends entre la Serie A et la chaîne

BeIN a également noté que depuis août 2017, un vaste et sophistiqué réseau saoudien connu sous le nom "beoutQ" a retransmis illégalement ses programmes via le fournisseur de satellites Arabsat basé à Ryad. L'Arabie saoudite et Arabsat ont toujours nié tout lien avec "beoutQ". En juin dernier, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) avait statué en faveur du Qatar dans son litige avec l'Arabie saoudite qu'il accuse d'avoir violé des droits de la propriété intellectuelle liés notamment à la chaîne de télévision beIN.

Le groupe spécial de l'OMC chargé d'instruire la procédure avait estimé que l'Arabie saoudite n'avait pas rempli ses obligations pour protéger les intérêts du Qatar. Ryad a pris des mesures qui ont eu "pour résultat d'empêcher beIN d'engager un conseil juridique saoudien pour faire respecter ses droits de propriété intellectuelle" et n'a "pas prévu de procédures pénales et de peines applicables à beoutQ".

AFP

Omnisport