L'équipe de France de rugby à VII
. | AFP - PHILIPPE LOPEZ

JO: le checkpoint des Bleus au Brésil

Publié le , modifié le

A quatre jours du début des 31e Jeux Olympiques modernes, la plupart des 396 athlètes français engagés sont déjà au Brésil. D’autres sont en passe d’y atterrir, après la fin d’un stage de préparation ou d’un ultime match d’entraînement.

Plusieurs délégations tricolores ont déjà posé valises et ambition olympiques dans le village au cœur de Rio, ce lieu d’hébergement pour plus de 11 000 athlètes durant ces 31e JO de l’ère moderne. Sont déjà sur place les équipes de France de voile et d’aviron, les rugbymen, gymnastes. Au Brésil depuis le 27 juillet, les joueurs de Frédéric Pomarel, sélectionneur national du rugby à 7 masculin, qui entrent dans le bain olympique le mardi 9 août face à l’Australie et l’Afrique du Sud, se sont entraînés dimanche après-midi et ont travaillé leur résistance cardiaque en piscine.


Tous ont hâte d’entrer dans la compétition comme Alexandre Camarasa, le capitaine des Bleus du water-polo, absents des JO depuis les Jeux de Barcelone en 1992 qui affrontent ce samedi le Monténégro.

A photo posted by @alexandrecamarasa on Jul 31, 2016 at 6:40pm PDT

A photo posted by Audrey Cordon-Ragot 🇫🇷❤️  (@cordonragot) on Jul 31, 2016 at 2:26am PDT

Le trio de l’équipe de France masculine d’escrime - Enzo Lefort, Yannick Borel et Gauthier Grumier – s’est pris en photo dans l’avion au départ de l’aéroport Charles-de-Gaulle. Même chose pour Kristina Mladenovic et Caroline Garcia qui feront la paire en tennis.

Déjà sur place, le décathlonien Kevin Mayer, 24 ans et vice-champion d’Europe, a testé et tweeté la piste du stade olympique. Les boxeurs dont Tony Yoka et Souleymane Cissoko, se sont envolés ce matin et ont été salués avant leur vol par la maire de Paris Anne Hidalgo.

Ioris Queyroi

Omnisport