Anne Hidalgo

JO 2024 : Anne Hidalgo interpelle le CIO autour du nouveau sponsor des Jeux

Publié le , modifié le

La maire de Paris Anne Hidalgo a écrit au président du CIO Thomas Bach pour "l'alerter sur les potentiels risques", selon elle, d'un sponsoring des Jeux olympiques par Airbnb. Le géant de la location de logements entre particuliers est en effet devenu partenaire olympique jusqu'en 2028.

L'annonce a fait l'effet d'une bombe du côté de l'Hôtel de ville de la mairie de Paris. Ce lundi, le CIO a annoncé à Londres qu'Airbnb, le géant de la location de logements touristiques entre particuliers,  devenait l'un des principaux sponsors du Comité international olympique jusqu'en 2028.

Airbnb, nouveau sponsor des Jeux

L'accord avec Airbnb, dont le montant avoisinerait plusieurs centaines de millions d'euros, couvrira au total cinq éditions des JO, à savoir Tokyo en 2020, Paris en 2024 et Los Angeles en 2028 pour l'été, ainsi que Pékin en 2022 et Milan-Cortina en 2026 pour l'hiver, précise de son côté le CIO dans un communiqué. Il s'agit pour la plateforme américaine d'un contrat marketing majeur qui doit lui permettre d'accompagner son développement et de renvoyer une image plus positive face à de nombreuses controverses.

Populaire auprès de millions de touristes pour ses prix jugés attractifs, Airbnb s'est attiré les foudres de nombreux professionnels de l'hôtellerie qui l'accusent de réduire leurs parts de marché et réclament aux autorités un meilleur contrôle des activités de la compagnie américaine.

à voir aussi VIDEO. JO 2024 : Thomas Bach en visite à Paris Vidéo 01:46 VIDEO. JO 2024 : Thomas Bach en visite à Paris

Hidalgo à l'attaque

Plusieurs contentieux opposent d'ailleurs actuellement le géant américain à la Ville de Paris, à moins de cinq ans des JO dans la capitale française. En février, la mairie de Paris a ainsi assigné en justice la plateforme, passible d'une amende de 12,5 millions d'euros pour avoir mis en ligne 1.000 logements non enregistrés.

Il  n'est donc pas étonnant de voir Anne Hidalgo monter au créneau comme on a pu l'apprendre ce lundi dans la foulée. La maire de Paris a ainsi écrit vendredi au président du CIO Thomas Bach pour l"'alerter sur les risques et les conséquences" d'un sponsoring des Jeux olympiques par le géant de la location de logements entre particuliers Airbnb, selon son courrier dont l'AFP a eu copie.

Dans sa lettre, la maire PS, en campagne pour sa réélection, promet sa "totale détermination" pour "obtenir un renforcement des règles encadrant les plateformes de location et, le cas échéant, à les faire interdire" dans certains secteurs de Paris.

Un référendum sur Airbnb après les municipales ?

"La maire prend l'engagement d'organiser un référendum auprès des Parisiens, immédiatement après les élections, probablement à l'été, de façon, en concertation avec eux, à définir les bonnes conditions d'usage d'Airbnb. Et la question sera posée dans chaque quartier, car évidemment la réalité n'est pas la même dans chaque quartier", a précisé Emmanuel Grégoire, le premier adjoint d'Anne Hidalgo, au micro de franceinfo ce lundi soir.

France tv sport francetvsport

Omnisport