Jeux Asiatiques 2018 en Indonésie

Jeux Asiatiques 2018 : les deux Corées présenteront des équipes unifiées dans plusieurs disciplines

Publié le , modifié le

Les deux Corées vont défiler ensemble et présenter des équipes unifiées dans plusieurs disciplines pour les Jeux Asiatiques 2018 en Indonésie, selon un communiqué conjoint publié lundi à Séoul. "Le Sud et le Nord se sont mis d'accord pour défiler ensemble aux cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux Asiatiques-2018 (...) et pour unir leurs équipes pour plusieurs disciplines", selon ce communiqué diffusé par le ministère des sports sud-coréen. 

Un communiqué conjoint l'a annoncé ce lundi : les deux Corées présenteront bien des équipes unifiées dans plusieurs disciplines lors des Jeux Asiatiques 2018 en Indonésie. Ces jeux se tiennent à Jakarta et Palembang du 18 août au 2 septembre. Cette annonce illustre le rapprochement des deux parties de la péninsule coréenne, amorcé lors des jeux Olympiques d'hiver. Lors de leur sommet historique en avril, le leader nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in s'étaient mis d'accord sur une participation commune à "des événements sportifs internationaux tels que les Jeux asiatiques de 2018". Des responsables des deux Corées se sont rencontrés lundi dans le village frontalier de Panmunjom et ont conclu plusieurs accords visant à renforcer leurs liens sportifs.

Un drapeau neutre

Les athlètes des deux Corées défileront derrière un drapeau neutre représentant l'ensemble de la péninsule et arboreront le nom "Corée", selon le même communiqué. Ils disputeront par ailleurs le 4 juillet à Pyongyang un match amical de basketball - une proposition que Kim, un fan de ce sport, avait faite lors de son sommet avec Moon - devant être suivi d'un autre à l'automne à Séoul. "Le Sud et le Nord formeront encore des équipes unifiées pour d'autres événements sportifs internationaux... tout en tenant des entraînements conjoints visant à renforcer la coopération et les échanges inter-coréens", d'après le même texte.

Les deux Corées ont formé leur première équipe olympique commune - pour le hockey sur glace féminin - lors des JO d'hiver de Pyeongchang en Corée du sud, en février. Après des réserves parmi la population sud-coréenne, cette initiative avait suscité un large soutien, voire l'enthousiasme. Ce rapprochement spectaculaire avait débuté cette année avec la décision de Kim d'envoyer des athlètes, des pom-pom girls, et sa propre soeur pour le représenter aux Jeux de Pyeongchang. Les efforts diplomatiques se sont accélérés dans la foulée, jusqu'à aboutir au sommet historique entre Kim et le président américain Donald Trump la semaine dernière à Singapour.

Avec l'AFP

Chloé Joudrier

Omnisport