Anne Hidalgo
Anne Hidalgo, maire de Paris | DR

Hidalgo: "Décision en janvier pour Paris 2024"

Publié le , modifié le

La maire de Paris, Anne Hildalgo a annoncé qu'une décision serait prise en janvier concernant une candidature de Paris aux JO 2024. Jeudi soir, le président de la République, François Hollande s'était déclaré "favorable" à une candidature de la France pour l'organsation des Jeux Olympiques dans dix ans. Les adversaires de Paris seraient potentiellement Durban, Berlin, Hambourg, Melbourne et quelques villes américaines (Los Angeles, Boston, Wahsington et San Francisco). La tâche s'annonce difficile si Paris voulait effectivement se lancer.

C'est en septembre 2015 que les CNO (Comité National Olympique) de chaque pays soumettront les noms des villes candidates à l'obtention des Jeux Olympiques 2024. S'en suivra un long processus qui passera par la remise des dossiers de candidatures en janvier 2017 avant le vote définitif fixé à l'été 2017. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a tenu a réagir aux propos de François Hollande, qui se disait "favorable", lors d'une interview télévisée, à une candidature de la France:"Je voudrais vous dire que rien ni personne ne me fera changer de calendrier et de méthode, en ce qui concerne notamment la candidature de Paris aux jeux Olympiques, d'ailleurs 2024 ou 2028", a assuré Mme Hidalgo lors d'une conférence de presse.

Paris avait déjà soumis sa candidature en 2012 et n'avait été battu qu'au tour final par Londres. Longtemps, la France s'est demandé si renouveler l'expérience était une bonne idée. Il semblerait que l'idée fasse son chemin dans la tête des dirigeants du pays. Comme elle l'a annoncé sur son compte Twitter, Anne Hidalgo attendra les conclusions du rapport du mouvement sportif français pour prendre sa décision.

Braillard: "Pas de gros investissements"

Une candidature de la France aux Jeux Olympiques d'été 2024 ne nécessiterait pas de gros investissements car les infrastructures sportives existent déjà, a estimé vendredi le secrétaire d'Etat aux Sports, Thierry Braillard, qui rejoint "l'objectif" fixé jeudi par François Hollande. "On a la chance d'avoir des infrastructures aujourd'hui qui font que, si nous décidions d'une candidature, il n'y aurait pas tellement d'investissements à avoir en ce qui concerne les infrastructures car elles sont déjà existantes", a-t-il affirmé, en visite à un salon consacré aux sports à Bordeaux puis au CREPS de Talence voisin.

La France n'a plus accueilli les JO d'été depuis 1924. Candidate pour l'édition de 2012, Paris s'était inclinée au dernier tour au profit de Londres. La dernière fois que les Jeux ont été organisés sur le sol français, il s'agissait des JO d'hiver d'Albertville en 1992.

Preuve s'il en était de cette ferveur limitée pour les Jeux du côté de  l'Hôtel de ville: le projet de JO-2024 était totalement absent de sa feuille de  route 2014-2020 annoncée en mai. Alors que le projet d'Exposition universelle  2025 était bien mentionné, lui. Lundi encore, Anne Hidalgo avait affiché sa préférence, en accordant son  "plein soutien" à la candidature parisienne pour le millésime 2025 de l'Expo  universelle, après l'édition 1900 qui avait donné à la capitale la Tour Eiffel.

L'échéancier de la procédure​

• mai 2015 — Le CIO envoie des lettres invitant les comités nationaux olympiques (CNO) à soumettre les candidatures.
• septembre 2015 — Date limite de soumission des noms des villes requérantes par les CNO.
• février 2016 — Envoi des dossiers des villes requérantes et lettres de garantie au CIO.
• mai 2016 — La commission exécutive du CIO décide quelles villes seront retenues comme villes candidates.
• janvier 2017 — Remise des dossiers officiels de candidature.
• mars 2017 — Visite de la commission d'évaluation du CIO dans toutes les villes candidates.
• mai/juin 2017 — Rapport de la commission d'évaluation.
• juillet/septembre 2017 — L'élection de la ville hôte des jeux olympiques d'été de 2024 se tient lors de la 130e session du CIO.

Omnisport