James, Loeb, Deschamps, Noves, Djokovic 2016
LeBron James (Cleveland), Zlatan Ibrahimovic (PSG), Novak Djokovic, Didier Dechamps, Sebastien Loeb, Guy Novès | AFP

Euro, JO, NBA, Loeb, FIFA, Novès, Barca... dix questions pour 2016

Publié le , modifié le

L’année 2016 sera riche en sport et en competitions internationales. Euro, JO et les traditionnels Tour de France et Grand Chelem ou encore le tournoi des Six Nations seront les théâtres des exploits et performances ou des désillusions des athletes. Voici les 10 questions que Francetv Sport se posent pour cette année.

Sebastien Loeb va-t-il realiser un bon Dakar?

Le pilote français Sebastien Loeb
Le pilote français Sebastien Loeb

C’est la première parce que c’est celle qui trouvera en premier une réponse. Le nonuple champion des rallyes après une année passée en WTCC se lance dans le rallye-raid. Au volant de sa Peugeot 2008 DKR, le Français est vu comme l’un des favoris de la 37e edition du Dakar par son coéquipier de la marque au lion Carlos Sainz : ''Je suis sûr que Sébastien va être l'un des favoris. Il est dans sa première année, mais je suis sûr que sa capacité d'adaptation à tout type de course le place dans une position de favori (…) Je pense qu'il doit être pris très au sérieux cette année”, a avoué l’Espagnol. De sa capacité à gérer et digérer les quinze jours de compétition, les potentiels problèmes mécaniques d’une voiture - toutefois mieux preparée que l’an dernier - et à appréhender la navigation dépendront ses chances de victoire. Le patron de Peugeot, Bruno Famin, croit en son champion, “un pilote et un homme d'exception”, qui pourra compter sur son fidèle co-pilote, Daniel Elenna.

Guy Novès peut-il faire des miracles?

Le sélectionneur du XV de France Guy Novès
Le sélectionneur du XV de France Guy Novès

On a quitté le XV de France sur une déroute contre les futurs champions du monde, les All Blacks, en quarts de finale du Mondial (62-13). Cette humiliation (la plus importante de l’ère Saint-André) a été la dernière pour PSA et certains glorieux anciens comme Frédéric Michalak, Pascal Papé, Nicolas Mas ou le capitaine emblématique Thierry Dusautoir. Après quatre ans d’errements, de changements (17 charnières testées) et de résultats clairement insuffisants (seulement 47% de victoires), il laisse à Guy Novès son successeur, un chantier à ciel ouvert. Pas que des ruines mais presque. L’ancien entraîneur de Toulouse va devoir reconstruire en s’appuyant sur Guilhem Guirado, prochain capitaine. Novès veut retrouver un rugby spectaculaire. Pour y arriver, le choix des hommes sera scruté. Une première liste élargie le 29 décembre avant celle officielle du 19 janvier pour le Six Nations donnera déjà quelques idées. Six ans après la dernière victoire dans le tournoi, Novès et ses hommes devront faire face à une Angleterre revancharde après “son” Mondial rate, une Irlande plus battue depuis cinq matches et une Ecosse qui progresse… Sans oublier les Gallois et les Italiens. Depuis quatre ans, la France a regressé et compte sur Novès, le plus beau palmarès du rugby français, pour retrouver un peu de magie.

Qui sera élu president de la FIFA?

Le 26 février prochain, on connaîtra le successeur de Sepp Blatter. Ca sera l’épilogue d’une campagne, d’une élection marquées par les scandales, la corruption, la chute et l’espoir d’un renouveau et du changement. Le grand favori, Michel Platini, a été mis hors jeu pour une histoire de gros sous, Sepp Blatter aussi, ils sont désormais cinq en course. Cinq et pas un favori clairement identifier même si Gianni Infantino, le candidat de l’UEFA depuis le scandale Platini, ou Tokyo Sewale, le Sud-Africain, ont un peu plus d’avance que les autres. Sans Platini, cette élection s’annonce indécise à moins que le TAS ne permette, en dernier recours, à l’ancien president de l’UEFA de se presenter. Le retour de Platini changerait peut-être la donne, mais ce retour est aujourd’hui bien hypothétique.

Qui sera porte drapeau des Bleus à Rio?

C’est au printemps que le CNOSF devrait annoncer celui qui guidera la délégation française au Maracana lors de la cérémonie d’ouverture des JO de Rio le 5 août prochain. Qui succèdera à Laura Flessel, porte-drapeau à Londres? La liste des candidats est longue et prestigieuse. Renaud Lavillenie, champion olympique à la perche, qui a déjà fait-savoir que porter le drapeau bleu-blanc-rouge est un honneur qui ne se refuse pas, fait figure de favori. Au même titre que Teddy Riner, champion olympique, lui aussi, à Londres de judo, ou encore Nikola Karabatic, double champion olympique en titre en handball. Tony Parker aussi ferait un beau porte-drapeau à condition que les basketteurs se qualifient. En tout cas, même si l’alternance entre les sexes n’est pas une règle écrite au CNOSF, il semble probable que ce soit un homme qui succède à la “guêpe”.

Le PSG dira-t-il adieu à Zlatan Ibrahimovic?

Zlatan Ibrahimovic, le joueur du PSG
Zlatan Ibrahimovic, le joueur du PSG

La question n’est pas de savoir si le PSG va remporter un sixième titre de champion de France tant il domine la Ligue 1. On pourrait plus s’interroger des Parisiens à passer l’obstacle des quarts de finale, mais encore faudra-t-il qu’ils éliminent (encore) Chelsea en 8e. Mais non, en 2016, la véritable inconnue du PSG concerne Ibrahimovic. Ibra, le géant suédois, qui a définitivement fait passer le club dans une dimension internationale. Celui qui personnalise le projet Qatari. Celui qui est entré dans l’histoire du club. Celui qui prend tant de place, sur le terrain et en dehors. Ibra est en fin de contrat en juin prochain. Il aura 34 ans. On pensait d’abord qu’il irait toucher le pactole aux Etats-Unis. Son ami David Beckham l’y attend du côté de Miami, mais pas avant 2018. Mais dernièrement, la possibilité d’une prolongation d’un an au PSG a refait surface. Mino Raiola, son agent, souffle le chaud et le froid. Le joueur doit discuter de son avenir avec Nasser Al-Khelaïfi en février. On en saura plus à ce moment-là. Ibra, lui, ne s’est fermé aucune porte. "On parle beaucoup du fait que ce serait ma dernière saison au PSG. Il y a beaucoup de rumeurs. Mais la seule personne qui décide de mon avenir, c'est moi", a-t-il assuré.

Le FC Barcelone peut-il réussir le doublé en Ligue des champions?

Depuis 1990 et le Milan AC, aucune équipe n’a réussi à remporter deux Ligues des champions d’affilée. Après le triomphe de 2015 symbolisé par la toute-puissance de son attaque MSN (Messi, Neymar et Suarez), le FC Barcelone va retenter sa chance. Après ses victoires en 2009 et 2011, le club catalan avait été battu en demi-finale par José Mourinho (Inter 2010) ou son ancienne équipe (Chelsea 2012). Avec son trio d’attaquants, le “Mes que un club” va tenter de vaincre la malédiction. Si les trois joueurs sont au top au printemps, si les recrues (Arda Turan, Vidal) s’intègrent et si la défense reste solide, le Barca sera l’un des favoris à sa succession – il l’est déjà. Intrinsèquement, il est le grand favori, son quintuplé de 2015 le prouve. Mais la vérité de l’hiver n’est pas forcément celle du printemps. Arsenal, son adversaire en 8e de finale de C1, le Bayern, où Guardiola voudra sortir par la grande porte, le PSG qui rêve d’un triomphe européen, le Real qui veut sa revanche, ou encore Chelsea, l’Atletico et la Juve n’espère qu’une chose : que le Milan reste le dernier club à réussir la passé de deux.

Novak Djokovic triomphera-t-il enfin à Roland-Garros?

Le joueur serbe Novak Djokovic
Le joueur serbe Novak Djokovic

Depuis 2011, excepté 2013, le tennis est dominé par un homme, Novak Djokovic. Rien ne lui résiste, sauf un seul tournoi, Roland-Garros. C’est le dernier Grand Chelem qui échappe encore au Serbe. Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé. Il est plusieurs fois passé tout près : 2015 (finale), 2014 (finale), 2013 (demi-finale), 2012 (finale), 2011 (demi-finale). Mais soit Roger Federer, soit Rafael Nadal ou l’an dernier Stan Wawrinka se sont mis en travers de son chemin. En 2016, Djokovic va donc retenter sa chance. Le blocage n’est pas dans le jeu car il joue à son meilleur niveau, Nole n’a plus de rival. Il est sûrement psychologique. En finale en 2015, il a “lâché” face à Wawrinka. Pour se préparer, il va faire comme d’habitude. Jouer les tournois principaux et essayer d’arriver en pleine confiance Porte d’Auteuil avec un écueil à éviter encore : ne pas se mettre trop de pression…

La France peut-elle refaire le coup de 1984 et 1998?

Le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps
Le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps

Disputer une competition à domicile a toujours souri à l’équipe de France de football. Championne d’Europe en 1984, championne du monde en 98, les Bleus vont tenter la passé de trois cet été lors de l’Euro. Les hommes de Didier Deschamps font partie du peloton des favoris (Allemagne, Espagne, Belgique, Angleterre, Italie…) d’où personne ne se détache réellement. Mais les affaires ont encore une fois rattrapé la France du football. Le scandale de la sextape a conduit à l’exclusion de Karim Benzema en attendant que la justice rende son verdict. L’attaquant madrilène, atout numéro 1 des Bleus, n’est pas sur du tout de disputer l’Euro. L’autre joueur impliqué, Mathieu Valbuena, non plus. A l’OL, le milieu de terrain ne rayonne plus. Sans ses deux principaux atouts offensifs, les Bleus sont dans l’inconnu. Deschamps va devoir reconstruire une attaque dans les prochains mois et consolider une défense où Raphaël Varane attend encore son partenaire. Bonne nouvelle, le tirage au sort à réserver un groupe a priori abordable aux Bleus (Roumanie, Suisse, Ukraine). A eux d’en profiter et de rassembler des supporters qui ne demandent qu’à vibrer et oublier les maux passés (et présents).

Froome rejoindra-t-il Thys, Bobet et LeMond?

Le Britannique Chris Froome a dominé l’édition 2015 de la Grande Boucle. Il a pris sa revanche sur une édition 2014 malheureuse où il avait dû abandonner en raison d’une mauvaise chute. L’an dernier, il ne lui a fallu qu’une étape, la 10e dont l’arrivée était jugée au sommet de la La Pierre-Saint-Martin, pour mater la concurrence. Sur les Champs-Elysées, le Britannique a remporté sa deuxième Grande Boucle. En 2016, il sera le grand favori slon Eddy Merckxx, pour en glaner une troisième et rejoindre au palmarès les triples vainqueurs, le Belge Philippe Thys, le Français Louison Bobet et l'Américain Greg LeMond. Comme l'an dernier, son principal rival s'appellera Nairo Quintana. Le Colombien sera le chef d'une meute où Alberto Contador, Fabio Aru et les Français Thibaut Pinot et Romain Bardet auront aussi leur mot à dire. Alors au départ du Mont Saint Michel en juillet prochain, un mot d'ordre : tous contre Froome?

LeBron James va-t-il mettre fin à la malédiction de Cleveland?

La star des Cavs, LeBron James
La star des Cavs, LeBron James

51 ans que ça dure... Un demi-siècle que la ville de Cleveland n'a plus connu les joies d'un titre en sport américain. Que ce soit en basket, en football américain ou en baseball, la "lose" accompagne la ville de Cleveland comme une ombre. LeBron James, qui est retourné au pays, après avoir connu la gloire avec Miami est donc investi d'une mission : ramener la victoire à Cleveland. Deux fois, les Cavs sont allés en finale : en 2007, ils étaient "sweapés" par les Spurs, l'an dernier, ils sont tombés contre les Warriors de Stephen Curry. Inlassablement, James et ses coéquipiers sont repartis au combat cette saison. S'ils dominent la conférence Est pour l'instant, ils devront s'extirper des playoffs, avant de peut-être retrouver les Warriors qui caracolent actuellement en tête de la Ligue. 

Omnisport