Donald Trump le président des Etats-Unis
Le nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump | AFP - CHIP SOMODEVILLA

Election de Donald Trump : les réactions des sportifs américains et étrangers

Publié le , modifié le

Donald Trump est devenu cette nuit le 45e president des Etats-Unis à la surprise générale. Une nouvelle qu’ont commenté les sportifs, américains ou autres, sur les réseaux sociaux.

Le tennisman américain Ryan Harrison a sobrement commenté d’un "Trump " la victoire du candidat républicain.

Les stars de la NBA n’ont pas tardé à réagir à cette élection malgré l’heure tardive. Damian Lillard, le meneur de Portland, a prié pour le peuple américain. Dwyane Wade, le joueur des Chicago Bulls, a allié l'humour, le mignon et le désarroi dans son tweet. Stephen Curry, le double MVP en titre a, lui, réagi à une intervention sur CNN du chroniqueur Van Jones. Dans son discours, ce dernier a résumé les peurs de nombreux Américains et a ému.

Joel Embiid, lui, a également manié l’humour pour parler de ce résultat. Le pivot des Philadelphie Sixers a déclaré que l’Amérique faisait du "tanking" (quand une franchise NBA fait exprès de perdre des matches pour récupérer les meilleurs choix de draft l’année suivante). "Tout ce qu’on peut faire est de Croire au Processus", a-t-il ajouté. "Croire au Processus" le crédo des Sixers qui appelle à leur faire confiance.

L’ancienne attaquante de la selection américaine de football, Abby Wambach, a également réagi. Elle a retweeté un appel aux femmes, alors que Donald Trump a été accusé de misogynie tout au long de la campagne. "Nos sœurs regardent ça. Elles sont tristes. Puis elles seront en colère. Puis elles seront fortes. Puis, elles combattront. Puis, une deviendra presidente”.

Certains sont contents

Chez les sportifs américains, tous ne sont pas choqués ou tristes. D'autres sont même très contents, à l'instar du combattant de MMA, Tito Ortiz, qui s’est félicité de la victoire de Donald Trump. Après s'être affiché avec le nouveau président sur Instagram, il a pris en photo son écran de télévision qui annonçait la victoire du candidat républicain.

A photo posted by titoortiz1999 (@titoortiz1999) on Nov 8, 2016 at 11:36pm PST

Le joueur NBA, Kris Humphries, surtout connu pour avoir été le mari de Kim Kardashian avant Kanye West, n’a pas caché sa joie non plus. "Je connaissais plein de gens qui mentaient quand ils disaient qu’ils ne voteraient par pour Trump. Trump est l’alter ego de l’Amérique", a-t-il lancé. "Rends l’Amérique encore meilleure", a-t-il encouragé. 

Le propriétaire des Dallas Mavericks, Mark Cuban, y est allé de son commentaire. Pas le dernier pour susciter la polémique, le Texan a appelé le peuple a "laissé une chance" au nouveau président élu.

Tristesse à l'internationale

Il n’y a pas que les Américains qui ont réagi. L’élection du président des Etats-Unis touche tout le monde et Vincent Kompany, le défenseur belge de Manchester City, n’a pas hésité à partager sa colère : "Mettons tous les idiots autour du monde au pouvoir et voyons ce qu’il se passe. La téléréalité de la nouvelle génération". Le basketteur français des Knicks, Joakim Noah, a été moins prolixe, mais son "Wow" en disait long. Aussi long que les émojis de Martin Fourcade. Triste d’apprendre le résultat, le biathlète s’encourageait à se remettre au travail pour oublier.

Cette élection casse aussi les plans de Mourad Boudjellal. Le président de Toulon voulait faire un jumelage avec un club de rugby en Floride afin de développer l’ovalie là-bas. Un projet qu’il a lui-même stoppé dès l’annonce des résultats. Qu’il ne s’inquiète pas, Matt Giteau, le joueur du RCT, lui a déjà trouvé un nouveau projet pour rebondir "président de la France".

Le tweet du joueur australien est évidemment à prendre avec précaution et recul évidemment. Il souligne avec humour que tout est possible. Pour finir, sur une note aussi drôle qu’estomaquante, ce tweet de Pseudo McEnroe, compte parodique du joueur John McEnroe, "You cannot be serious ?"… Il semble bien que si.

Benoit Jourdain @BenJourd1