Anti dopage
. | FREDRIK VON ERICHSEN / DPA

Dopage: le Portugal promet des mesures après la suspension du laboratoire de Lisbonne

Publié le , modifié le

Le gouvernement portugais compte "prendre les mesures nécessaires" pour "récupérer le plus vite possible" l'accréditation du laboratoire d'analyses de Lisbonne suspendue vendredi par l'Agence mondiale antidopage (AMA), a-t-il annoncé lundi dans un communiqué.

"Il faut prendre les mesures justes pour résoudre une situation grave et urgente" en passant notamment par la "responsabilisation des agents publics" chargés du secteur, a-t-il indiqué à l'issue d'une réunion du secrétaire d'Etat aux Sports Joao Paulo Rebelo avec des responsables du laboratoire et des autorités antidopage portugaises.

L'AMA a suspendu vendredi l'accréditation du laboratoire d'analyses du dopage (LAD) faute de remplir les exigences nécessaires pour l'analyse des contrôles, sans préciser les motifs de sa décision.
L'agence a expliqué que le LAD avait échoué dans le respect de certaines normes internationales des laboratoires (ISL). Selon la presse portugaise, "le manque d'indépendance" et "des retards dans les résultats d'analyses" figurent également parmi les griefs avancés par l'AMA.

Le laboratoire de Lisbonne a interdiction de mener des activités au nom de l'AMA, "y compris toutes les analyses de sang et d'urine", avait souligné l'Agence mondiale antidopage.

francetv sport @francetvsport

Omnisport