Anti dopage
. | FREDRIK VON ERICHSEN / DPA

Dopage: l'AMA suspend l'accréditation du laboratoire de Pékin

Publié le , modifié le

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a suspendu jeudi pour quatre mois l'accréditation du laboratoire national antidopage de Pékin, parce qu'il ne satisfaisait pas aux exigences de qualité pour l'analyse des contrôles.

"Cette suspension, avec effet immédiat, interdit au laboratoire de mener toutes les activités antidopages sous mandat de l'AMA, y compris toutes les analyses d'urine et d'échantillons sanguins", a indiqué l'Agence dans un communiqué. Au cours de cette suspension, "pour une période maximum de quatre mois", les échantillons doivent être acheminés avec toutes les règles de sécurité vers un laboratoire dûment accrédité par l'AMA. Le laboratoire national antidopage de Pékin a 21 jours pour faire appel de cette décision. Le laboratoire doit prendre les mesures préconisées par le Comité de discipline et devra corriger toutes les anomalies qui seront relevées par l'AMA au cours de ses visites au laboratoire pendant toute la période de suspension. Dans le cas où le laboratoire de Pékin satisferait aux normes nécessaires avant l'échéance des quatre mois de suspension, l'AMA pourrait alors lui redonner l'accréditation. Selon l'AMA, le laboratoire n'est pas parvenu à respecter certaines normes internationales des laboratoires (ISL). Les procédures d'accréditations sont menées par des organismes indépendants membres à part entière de l'Ilac (International Laboratory Accreditation Cooperation), a rappelé l'organisme qui a son siège à Montréal. La semaine dernière, l'Agence avait retiré l'accréditation au laboratoire de Moscou après l'avoir suspendu en novembre à la suite des recommandations d'une commission d'enquête indépendante sur le scandale mêlant dopage et corruption en Russie.

AFP

Omnisport