Degenkolb, la guerre Hamilton-Rosberg, Ibrahimovic, PSG, OM, le bulletin de notes du week-end

Degenkolb, la guerre Hamilton-Rosberg, Ibrahimovic, PSG, OM, le bulletin de notes du week-end

Publié le , modifié le

La rédaction de francetvsport.fr joue les professeurs et distribue les bons ou mauvais points aux sportifs du week-end. John Degenkolb a brillé sur les routes de l'Enfer du Nord, Zlatan Ibrahimovic aussi avant sa suspension en offrant un premier titre au PSG cette saison lors d'un week-end marqué par la victoire de Lewis Hamilton et la gué-guerre qui est repartie de plus belles chez Mercedes. Loin, très loin, de ces luttes intestines, Patrice Dominguez, ancien DTN et un des visages incontournables du tennis français nous a quittés.

Félicitations du jury : John Degenkolb

Le cycliste allemand, John Degenkolb
Le cycliste allemand, John Degenkolb

Il faut être fort pour remporter Milan San Remo. Il faut être très fort pour s'offrir Paris-Roubaix. Il faut être monstrueux pour s'offrir ces deux Monuments du cyclisme en quelques mois. Ce doublé héroïque, John Degenkold l'a réalisé cette année. Vainqueur en Italie fin mars, l'Allemand de Giant a été le plus fort sur les routes du Nord de ce dimanche, domptant les pavés et revenant sur la tête de course dans les derniers kilomètres avant de régler au sprint le petit groupe. A 26 ans, il remporte enfin "L'Enfer du Nord" et efface cette 2e place l'an dernier derrière Niki Terpstra. L'élève studieux et prometteur qu'il était a passé un gros cap cette saison et s'affirme de plus en plus comme le requin des "Classiques". Et ce n'est pas un TGV qui allait arrêter la locomotive allemande.

Prix du Jury : Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic, l'attaquant du PSG
Zlatan Ibrahimovic, l'attaquant du PSG

A Francetv Sport, on a aimé la réaction de champion de Zlatan Ibrahimovic. Critiqué après son match à Marseille où il avait été médiocre malgré la victoire de son équipe, il avait répondu par un triplé contre Saint-Etienne en demi-finale de Coupe de France (4-1) mercredi. Jeudi, c'est la commission de discipline qui le suspendait quatre matches pour ses propos injurieux envers l'arbitre de Bordeaux-PSG. Samedi soir, avant de purger sa peine, Ibrahimovic avait un dernier match à jouer. Une finale de Coupe de la Ligue contre Bastia. Et sur la scène du Stade de France, Ibrahimovic a guidé les siens avec un doublé pour offrir un premier titre au PSG cette saison.

Avertissement : L'arbitrage de l'OM

L'arbitre de la rencontre Bordeaux-OM, Bartolomeu Varela
L'arbitre de la rencontre Bordeaux-OM, Bartolomeu Varela

Longtemps cette saison, l'OM a été encensé. Et à raison. Car l'OM, avec son maître Marcelo Bielsa, proposait du jeu. Et gagnait. Longtemps les Olympiens ont été leaders de Ligue 1 et pensaient se mêler à la course au titre. C'était avant les 30e et 31e journées où ils ont perdu deux fois de suite pour la première fois de la saison. Face au PSG et contre Bordeaux. Face aux Girondins, comme souvent l'OM a dominé, a eu les occasions, mais l'OM a perdu. Et a trouvé une nouvelle fois l'occasion de se plaindre de l'arbitrage de Bartolomeu Varela. A raison cette fois. Après Lyon et le but refusé à Ocampos, Paris et la main - collée au corps - non sifflée de Marquinhos, cette fois c'est la faute - bien réelle - de Pallois dans la surface sur Romain Alessandrini que l'arbitre ne sifflait pas. L'OM a encore crié à l'injustice. Mais cette fois personne ne sera suspendu pour des insultes. Toutefois, l'OM perd des points précieux dans la course au titre et les erreurs d'arbitrage commencent à coûter cher aux Phocéens.

Trop bavards : Nico Rosberg et Lewis Hamitlon

Le pilote britannique Lewis Hamilton
Le pilote britannique Lewis Hamilton

Sur la piste du troisième Grand Prix de la saison en Chine, Lewis Hamilton a été le plus fort. Il a devancé son coéquipier chez Mercedes Nico Rosberg et Sebastian Vettel. Mais en conférence de presse, la joie du Britannique a vite fait place à une ambiance beaucoup moins chaleureuse entre les deux Flèches d'Argent. L'Allemand a reproché à son coéquipier son comportement au volant, l'accusant d'avoir sciemment ralenti offrant ainsi à Sebastian Vettel une opportunité de le dépasser. Ce à quoi Lewis Hamilton a répondun cinglant : "ce n'est pas mon boulot de gérer la course de Nico". Ambiance, ambiance. La saison risque d'être longue chez Mercedes si les différends ne sont pas réglés. 

Expulsion définitive : Emir Spahic

Le joueur Emir Spahic a été licencié de son club de Leverkusen
Le joueur Emir Spahic a été licencié de son club de Leverkusen

L'ancien Montpellierain n'était pas réputé pour être un enfant de choeur sur le terrain. Défenseur central parfois à la limite, Emir Spahic a complètement dépassé les bornes la semaine dernière lors d'une rencontre avec son club de Leverkusen en demi-finale de Coupe d'Allemagne contre le Bayern Munich. Il a pris à parti un stadier et lui a asséné des coups. Un comportement inacceptable qui lui a valu un licenciement mérité

L'hommage de la classe : Patrice Dominguez

Consultant pour France Télévisions, Patrice Dominguez est décédé ce dimanche 12 avril
Consultant pour France Télévisions, Patrice Dominguez est décédé ce dimanche 12 avril

Francetv Sport est triste en ce lundi matin. Car dimanche, Patrice Dominguez nous a quittés des suites d'une longue maladie. Cet ancien joueur devenu consultant pour France Télévisions durant Roland-Garros et la Coupe Davis était un expert, passionné, jamais avare de fine analyse. Ancien numéro 1 français en 1976 et 1978, Patrice Dominguez laisse le microcosme du tennis tricolore en deuil.

Benoit Jourdain @BenJourd1