Les unes de Nice Matin, La Provence et Paris-Normandie
A Nice, en Normandie et à Marseille, les quotidiens régionaux font leur Une sur leur disparu | DR

Crash en Argentine: l'hommage de la presse nationale et régionale

Publié le , modifié le

Tous les quotidiens de France traitent bien évidemment de l'accident d'hélicoptères en Argentine qui a coûté la vie à 10 personnes, dont 8 Français parmi lesquels Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine. L'Equipe affiche les portraits des trois sportifs en noir et blanc avec juste leur prénom en-dessous, Le Parisien parle de "destins brisés", Le Monde rappelle que "le monde du sport (est) en deuil", Libération affiche aussi leur portrait avec ce titre: "Hors normes". Et la presse quotidienne régionale emboite le pas pour rendre hommage aux victimes, mais également poser des questions.

Le drame a une dimension nationale. Internationale même. Des sportifs, d'anciens sportifs, des hommes politiques, des anonymes, beaucoup ont réagi au terrible accident qui a coûté la vie à dix personnes, en Argentine, dans le cadre du tournage de l'émission de télévisions Dropped. La présence de trois sportifs ou anciens sportifs de renom, Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine, a ajouté de l'ampleur médiatique à la catastrophe. Entre hommage et questions, l'évènement fait la Une de pratiquement tous les quotidiens.

Dans Le Parisien, au travers de huit pages consacrées à ce crash, on trouve les portraits des trois "stars" mais aussi ceux des sept autres victimes. Et le journal revient abondamment sur les circonstances du drame, avec l'éclairage de certains spécialistes du vol en hélicoptère, comme ce pilote au Samu de Marseille qui, en voyant les images de l'accident, explique que c'est "comme si chacun était accaparé par sa mission - celle des images à faire - dans sa bulle, sans se soucier de l'autre". Des propos corroborés par Sylvain Augier, qui a participé à de nombreux tournages en hélicopètre lorsqu'il présentait "La carte aux trésors" sur France 3: "D'après les images, je pense à une erreur de pilotage". Il y a aussi cette interview de Louis Bodin, l'animateur de l'émission de TF1, présent bien évidemment sur place, qui parle simplement de "survie" depuis la disparition des dix personnes, et qui assure: "On ne se quitte pas. Nous voulons rester très soudés pour traverser les gros moments de faiblesse qui s'abattent sur nous." 

"Le sport français touché en plein coeur"

Dans Libération, l'éditorial de Laurent Joffrin, intitulée "Libre", rend un hommage appuyé à Florence Arthaud, expliquant que si la mort de la navigatrice et de Camille Muffat et Alexis Vastine "nous touche tant, ce n'est pas seulement parce qu'ils étaient des sportifs accomplis qui ont fait vibrer les foules. C'est parce qu'ils vivaient des vies qu'on voudrait vivre". Et de conclure au sujet de la gagnante de la Route du Rhum 1990: "La mer, c'est la liberté et l'entraide. Florence Arthaud était libre et fraternelle." Mais son journal revient aussi sur les "drames de la télé-réalité", rappelant la mort d'un candidat de Koh-Lanta en 2013 suivi du suicide du médecin de l'émission, mais aussi évoquant les décès dans les émissions à l'étranger. Et Libération parle de gros sous, et des conséquences pour la société de production mais aussi sur TF1. Le Figaro retrace les premières heures du drame à TF1, et la gestion de crise.

Dans L'Equipe, c'est un supplément de 16 pages qui retrace les carrières des trois sportifs, qui revient également sur les grandes tragédies aériennes qui ont touché les sportifs dans l'Histoire. Le quotidien sportif relaie l'émoi suscité partout dans l'Hexagone, mais aussi à l'étranger: "Le sport français touché en plein coeur", tel est le titre d'une double-page avec la photo des rings de l'INSEP vides, et des fleurs posés au milieu, sur le portrait d'Alexis Vastine, ancien pensionnaire.

Dans la presse quotidienne régionale, les titres se succèdent: "Une vague d'émotion" pour L'Alsace, "Tragédie pour le sport français" pour l'Ardennais, "la tragi-réalité" pour la Charente Libre, "La France pleure ses champions" affiche Le Courrier de l'Ouest, "Du sang et des larmes", semble lui répondre le Courrier Picard. L'Echo Républicain titre "Le sport perd trois icônes", tandis que L'Est Eclair bascule déjà dans l'après avec ce titre: "Emotions et questions après le crash", comme Sud Ouest qui assure: "Après le choc, l'enquête". Le Journal du Centre reprend la photo prise dans l'avion par l'un des huit sportifs engagés dans ce jeu avec ce titre: "Dernier défi tragique". Les "Destins brisés" sont communs chez Nice Matin, le Midi Libre, La Montagne, La République du Centre. La Provence met Florence Arthaud à l'honneur: "Flo de larmes", alors que Le Télégramme résume: "Adieu champions".

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Omnisport