Covid-19 : cinq zones dont l'Île-de-France confinées 7/7 jours, le sport en plein air préservé

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Le jogging pendant la crise du Covid-19
Le jogging pendant la crise de la Covid-19. | Juan BARRETO / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Avec la décision du gouvernement jeudi 18 mars de confiner 7/7 jours l’Île-de-France, les Hauts-de-France, les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime et l'Eure, il sera désormais de nouveau nécessaire de se munir d’une attestation pour la pratique du sport en extérieur à partir du samedi 20 mars. Celle-ci sera autorisée sans limite de temps et dans un rayon de dix kilomètres autour du domicile.

Après avoir fait leurs retours, les week-ends, sur le littoral niçois, dans l’agglomération de Dunkerque et dans le Pas-de-Calais, les attestations pour faire du sport vont être réinstaurées dans cinq zones géographiques : l'Île-de-France, les Hauts-de-France, les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime et l'Eure. A partir du samedi 20 mars 00h00, et dans l'ensemble de ces territoires où un confinement total (7 jours sur 7) est décrété, il sera nécessaire de se munir de cette attestation pour faire du sport en extérieur. La pratique du sport en plein air est plutôt préservé puisqu'aucune limite de temps n'a été préconisée mais un rayon de 10 kilomètres autour de son domicile devra être respecté.

Le gouvernement avait repoussé la sentence, mais avec un taux d’incidence dépassant les 400, et plus de 1100 personnes en réanimation dans la seule région Île-de-France, notamment, il a décider une nouvelle fois serrer la vis. Ces annonces riment avec l’anniversaire des premières restrictions prises lors du premier confinement de mars 2020. Finalement, 16 départements (8 en Île-de-France, 5 en Hauts-de-France, les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime et l'Eure) sont donc confinés 7/7 jours pour une durée minimale de quatre semaines.

L'EPS sur le temps scolaire pourra reprendre "normalement"

L'éducation physique et sportive, sur le temps scolaire, "pourra reprendre normalement", a par ailleurs déclaré le Premier ministre Jean Castex. "Pour tenir compte des besoins des élèves, nous assouplirons (...) les conditions dans lesquelles l'activité sportive des mineurs pourra être pratiquée: l'éducation physique et sportive, sur le temps scolaire, pourra reprendre normalement et les activités sportives extra-scolaire en plein air des mineurs seront maintenues", a également annoncé le chef du gouvernement.

France tv sport francetvsport

Omnisport