Coronavirus : Vers une annulation d'un mois des événements sportifs en Italie ?

Publié le , modifié le

Auteur·e : Paul Giffard
Les spectateurs unis en Italie contre le Covid-19
Les spectateurs unis en Italie contre le Covid-19 | Franco Romano / NurPhoto

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le comité scientifique et technique voulu par le Premier ministre Giuseppe Conte a envoyé ce mardi soir au ministère de la santé un document contenant toutes les recommandations que les Italiens devraient respecter pour éviter la propagation du covid-19. Parmi elles, la suspension des événements sportifs pendant 30 jours.

Le sport italien est au bord de la crise de nerfs. Dans un pays où les compétitions sportives sont une religion, le décret à venir pourrait changer le quotidien des Italiens. Évitez les événements pendant 30 jours, y compris sportifs, qui impliquent une foule de personnes et ne respectent pas une distance de sécurité d'au moins un mètre, c'est une des propositions du Comité Scientifique Technique voulue par le Premier Ministre italien Giuseppe Conte pour endiguer la propagation du Covid-19. Cette mesure pourrait compléter le décret du 1er mars relatif au coronavirus et serait alors adoptée dans tout le pays. Parmi les recommandation figurent également la possibilité d'organiser des événements sportifs mais à huis clos.

Pas de baisers, ni de poignées de main

Hormis les événements sportifs qui sont à éviter pour les Italiens, il est recommandé par le Comité Scientifique Technique que les personnes de plus de 75 ans et les personnes malades de plus de 65 ans évitent les endroits surpeuplés. Il est également proposé dans le décret que tout le monde évite les câlins et les poignées de main dans la mesure du possible, et garde un mètre de sécurité à l'écart des autres. Les endroits bondés sont aussi fortement déconseillés et toutes personnes ayant de la fièvre doivent rester confinées chez eux même s'ils ne sont pas positives au coronavirus. Si elles sont adoptées, ces mesures concerneraient l'ensemble du pays, pendant 30 jours avec une réévaluation toutes les deux semaines. 

Juventus-Milan annulé mercredi

A l'image de la Suisse qui a décidé de suspendre ses championnats professionnels jusqu'au 23 mars, le calendrier sportif italien pourrait se mettre en pause si ces propositions étaient retenues. La crainte est grande pour le cyclisme. En effet, cela signifierait qu'aucune épreuve cycliste n'aurait lieu en Italie au mois de mars. Donc, pas de Strade Bianche (7 mars), pas de Tirreno-Adriatico (11-17 mars), pas de Milan-San remo (21 mars) pas de Binda (22 mars), pas de Larciano (8 mars). Ce serait une nouvelle désillusion pour le monde du vélo après l'annulation des deux dernières étapes du Tour des Emirats (l'UAE Tour).

En foot, la Serie A subirait elle aussi un arrêt sur images alors que la rencontre de la demi-finale retour de la Coupe d'Italie opposant la Juventus à l'AC Milan a quant à elle déjà été reportée sur décision du préfet de Turin. Aucune date n'a été fixée pour le moment pour la tenue du match, dont le report a été décidé "en urgence" et sur la base des "évaluations faites par l'unité de crise de la Région Piémont" ainsi qu'un rapport de l'adjoint régional en charge de la Santé, Luigi Icardi qui a demandé "d'éviter les rassemblements massifs".

à voir aussi Covid-19 : L'UAE Tour écourté, deux masseurs contaminés, les coureurs confinés Covid-19 : L'UAE Tour écourté, deux masseurs contaminés, les coureurs confinés
Paul Giffard paul_gfrd

Omnisport