Coronavirus : les sports collectifs autorisés dès lundi, des stades limités à 5 000 places en juillet

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Football illustration

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dans le cadre de la reprise de l'activité économique, le gouvernement a annoncé plusieurs mesures concernant le sport. La reprise des sports collectifs pourra avoir lieu dès lundi 22 juin, alors que les stades seront de nouveaux ouverts au public à partir du 11 juillet, dans la limite de 5 000 personnes.

Le sport continue pas à pas sa reprise. A l'issue d'un Conseil de défense et de sécurité national réuni vendredi, le gouvernement a annoncé "la reprise des activités de sports collectifs, avec des mesures de prévention adaptées aux différentes catégories d'activités concernées" dès lundi 22 juin. Les détails de ces mesures de prévention restent à déterminer. 

Une distinction à faire entre le haut niveau et le loisir

A partir du 22 juin, tous les sportifs de haut niveau pourront reprendre un entraînement classique avec contact, même ceux pratiquant un sport collectif ou de combat. La nouvelle représente une avancée majeure depuis le début de la pandémie de Covid-19. Mais qui dit reprise, ne dit pas reprise sans surveillance médicale. Tout sportif de haut niveau sera observé pendant "une période de 3 semaines", pendant laquelle "un dépistage régulier" sera pratiqué. "La possibilité à nouveau offerte de pratiquer collectivement notre sport à partir de ce lundi 22 juin constitue une excellente nouvelle pour l’ensemble du football amateur et ses 2 millions de licencié(e)s et passionné(e)s. C’est évidemment le signe positif que les mesures prises par les autorités publiques pour lutter contre l’épidémie du coronavirus portent leurs fruits", s'est réjouit Noël Le Graët, le président de la FFF..

Pour ce qui est de la pratique loisir, le gouvernement, appuyé par l'avis du Haut Conseil de la santé publique, autorise également une reprise de la pratique des sports collectifs à partir du 22 juin. Cependant, un bémol est mis sur la pratique loisir des sports de combat.  Le ministère des Sports préconise une pratique sous forme "alternative", expliquant que la "forme codifiée" représente de trop grands risques. "Une nouvelle décision sera prise lors d'une prochaine phase de déconfinement", explique le gouvernement dans un communiqué.

Les stades ouverts à partir de juillet, mais limités à 5 000 places

Concernant le sport professionnel, "les stades et hippodromes seront ouverts au public, avec une jauge maximale de 5 000 personnes", à partir du 11 juillet, date de la fin de l'état d'urgence sanitaire en France.  Cette limite est fixée jusqu'au 1er septembre mais "un nouvel examen de la situation épidémiologique nationale sera réalisé mi-juillet pour décider si un assouplissement est possible pour la deuxième partie du mois d'août." "La réouverture des stades à partir du 10 juillet (...) représente également une étape importante dans l’organisation des matches à venir. Ces nouvelles dispositions permettent d’envisager une ouverture prochaine plus large d’accueil des spectateurs concernant la finale de la Coupe de France masculine fin juillet, la finale de la Coupe de la Ligue, les demies et la finale de la Coupe de France féminine début août ainsi que la reprise des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 programmés fin août", a apprécié Noël Le Graët, annonçant un comité exécutif de la FFF lundi 22 juin.

L'ouverture concerne aussi la pratique amateur. "A l'exception de Mayotte et de la Guyane (...), tous les équipements sportifs couverts ou de plein air ainsi que les bases de loisirs peuvent rouvrir au public dès lors que leurs gestionnaires ou propriétaires y sont prêts", indique le communiqué du ministère des Sports. 

Quatorze personnes sont décédées du Covid-19 lors des dernières 24 heures, amenant le nombre de total de morts à 29 617 depuis le début de l'épidémie, alors que nombre de patients en réanimation continue de baisser.

France tv sport francetvsport

Omnisport