Les manifestations sportives italiennes suspendues 30 jours, la Serie A à huis clos

Publié le , modifié le

Auteur·e : Mathieu Aellen
San Siro

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Via un décret publié ce mercredi soir, le gouvernement italien a annoncé les nouvelles mesures en vigueur liées à l’épidémie de coronavirus. Les manifestations sportives sont suspendues pour une durée de 30 jours, exceptées celles se déroulant dans des enceintes fermées qui pourront se jouer à huis clos. Tous les événements prévus jusqu'au 3 avril dans les foyers épidémiques sont, eux, annulés. Si les matches de Serie A se disputeront sans spectateurs, la tenue des grandes courses italiennes du mois de mars restent encore en suspens.

Une partie du sport italien au repos forcé. C’est la décision prise par décret ce mercredi par le gouvernement italien. Ce dernier a décidé la suspension de toutes les manifestations sportives du pays, et ce jusqu’au 3 avril. Les compétitions ayant lieu dans des enceintes fermées restent pour le moment autorisées mais devront se dérouler à huis clos, tandis que celles se déroulant dans les foyers épidémiques - appelés "zone rouges" sont suspendus.

La Serie A et les matches de Ligue des Champions programmés sur le sol italien devraient donc bien avoir lieu, mais sans spectateur. Si les deux demi-finales de Coupe d'Italie prévues cette semaine ont été reportées sans date précise, on devrait y voir rapidement plus clair concernant le championnat italien. Le choc de la 26e journée entre la Juventus et l'Inter Milan, d'abord prévu à huis clos puis finalement reporté dans l'urgence dimanche dernier, devrait être reprogrammé dimanche à 20h45 selon le Corriere. Les autres matches reportés - dont AC Milan-Genoa - doivent eux aussi se tenir le week-end prochain.

Aucune précision particulière n'a été apporté concernant les matches de Ligue des Champions, notamment le Juventus-Lyon du 17 mars prochain. Dans un communiqué, l'Olympique Lyonnais indique avoir pris connaissance de la tenue du match à huis clos mais que cette information ne lui a été confirmée "ni par l’UEFA ni par la Juventus", ajoutant que "d’autres solutions sont également envisageables et envisagées." Des huis clos qui pourraient également concerner les matches européens de l'Inter Milan, contre Getafe (le 12 mars), et de la Roma, face à Séville (le 19 mars), ainsi que le match du Tournoi des Six Nations entre l'Italie et l'Angleterre, le 14 mars à Rome.

Concernant la planète cyclisme, rien n'est encore officiel concernant le report ou non des courses italiennes de ce mois de mars. Plus tôt dans l'après-midi, l'Union Cycliste Internationale (UCI) avait annoncé que toute décision d'annulation en raison du coronavirus sera prise par les autorités sanitaires des territoires concernés. Si l'on en croit les mesures annoncées ce mercredi soir, la tenue des Strade Bianche, Tirreno-Adriatico et Milan-Sanremo parait très incertaine. RCS Sport, organisateur de ces trois courses, a confirmé mercredi soir le report du Gran Fondo Strade Bianche, course amateur prévue le 8 mars. Des réunions sont prévues prochainement avec les autorités pour décider du sort des autres courses de ce mois de mars. Une première entrevue concernant les Strade Bianche doit se dérouler jeudi avec la préfecture de Sienne.

Omnisport