Foot US
Le lien entre la pratique du football américain et la dégénérescence cérébrable est confirmé. | Gregory Shamus / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Coronavirus: La Floride prête à accueillir les équipes professionnelles

Publié le , modifié le

Le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis, a déclaré mercredi que toute équipe sportive professionnelle serait la bienvenue dans son État, alors que les ligues échafaudent divers scénarios de reprise de leurs saisons mises à l'arrêt depuis deux mois par le coronavirus. "Tous les sports professionnels sont les bienvenus ici pour s'entraîner et pour jouer", a déclaré M. DeSantis lors d'une conférence de presse.

"Ce que je dirais aux commissaires des ligues, c'est que si vous avez une équipe dans une zone où on ne l'autorise pas à reprendre son activité, nous trouverons un endroit pour vous ici, dans l'État de Floride", a ajouté le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis.

Les ligues nord-américaines de basket (NBA) et de hockey sur glace (NHL), le championnat nord-américain de foot (MLS) et la Ligue majeure de baseball (MLB) tentent actuellement de savoir quand et comment reprendre ou débuter leurs saisons respectives.

L'UFC a déjà repris en Floride le week-end passé

Or en faisant du sport professionnel un "service essentiel" de la Floride, son gouverneur a déjà permis à l'UFC, plus importante ligue d'arts martiaux mixtes, d'organiser des combats le week-end passé, ainsi que ce mercredi et ce samedi.

Ce faisant, la Floride est une des options possibles pour la NBA ou encore la MLS qui pourraient reprendre leur compétition dans "une bulle", une seule et même grande zone de mise en quarantaine où se regrouperaient les équipes pour y disputer des rencontres à huis clos. "Je pense que nous pouvons certainement organiser cela d'une façon sûre", a assuré Ron DeSantis.

L'Arizona également terre d'accueil du sport

La veille, son homologue de l'Arizona, Doug Ducey a également ouvert les portes de son Etat aux ligues qui souhaiteraient y reprendre leur saison. "Nous avons eu des discussions avec les dirigeants de certaines de ces ligues, et ils savent tous qu'ils sont les bienvenus pour s'entraîner et jouer à huis clos en Arizona", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Une invitation qui n'a pas laissé insensible Derrick Hall, le président des Arizona Diamondbacks (MLB), qui s'est dit "heureux d'entendre les propos du gouverneur sur la volonté de l'Etat de permettre la tenue d'événements sportifs dans un environnement contrôlé".

AFP

Omnisport