Montage jeunes 2016
Quel jeune va le plus briller en 2016 ? | AFP

Coman, Lamote, Coric, Vlhova, 2016 leur année ?

Publié le , modifié le

Eux ce ne sont pas les stars d'aujourd'hui, mais plutôt celle de demain. Mais demain pour eux, c'est déjà 2016 ! De Kingsley Coman à Rénelle Lamote en passant par Borna Coric et Petra Vlhova, voici les dix paris de la rédaction pour l'année qui vient !

Kingsley Coman (19 ans/ football)​ 

Kingsley Coman
Kingsley Coman

Les puristes nous diront que le Parisien a déjà explosé en 2015. Certes, son prêt (pour deux saisons) de la Juventus Turin au Bayern Munich l’a fait connaître. Certes il joue beaucoup dans le onze de Guardiola mais en 2016, nous faisons le pari que Kingsley Coman deviendra une pierre angulaire de l’équipe de France. Son activité, ses qualités de dribble, sa polyvalence, en font un choix évident pour Didier Deschamps. Encore remarquée aujourd’hui, sa présence dans les listes sera habituelle demain. Quand le Bavarois sera l’un des hommes clés du titre de l’équipe de France à l’Euro 2016 sur ses terres, serez-vous convaincus de ce choix ?

Borna Coric (19 ans/tennis) 

Borna Coric
Borna Coric

"Quand je suis à mon meilleur niveau, je suis comme Novak Djokovic. Et quand je n’y suis pas, je suis plus comme Andy Murray". Voilà comment se décrivait Borna Coric auprès du Times of India début 2015. Depuis, le Croate est passé de la 95e à la 44e place mondiale. Une belle progression qui ne lui a cependant pas permis de remporter un titre cette saison. Avec sa confiance en lui en bandoulière et une caisse plus importante après une saison complète sur le circuit, Borna va frapper fort en 2016. Amis journalistes, préparez vos calepins, déclarations chocs à venir !

Wilhem Belocian (20 ans/athlétisme) 

Wilhem Belocian
Wilhem Belocian

Quand on court 12''99 sur 110m haies, on est forcément attendu, d’autant plus quand on est le premier junior à casser la barre mythique des 13 secondes. Une blessure a retardé son éclosion et a l’empêché de disputer les Mondiaux de Pékin ? Qu’à cela ne tienne, le Guadeloupéen cassera la baraque aux Jeux Olympiques de Rio. Et pourquoi pas, devenir le premier français médaillé olympique sur 110 m haies depuis Guy Drut ? Quarante ans après !

Alexis Gougeard (22 ans/cyclisme) 

Alexis Gougeard
Alexis Gougeard

En 2016, le Tour de France partira de Normandie. Et Alexis Gougeard est… Normand ! Suffisant pour être dans nos paris ? Non. Son potentiel et ses victoires en 2015 (Classic Loire-Atlantique, une étape des Quatre jours de Dunkerque mais surtout une étape sur la Vuelta) ? Oui ! Après deux saisons à couver sa petite pépite, Vincent Lavenu devrait lancer l’ancien deuxième de Paris-Roubaix juniors sur le Tour de France. Les trois premiers jours dans sa région natale inspireront forcément Gouegard. On l’imagine aisément imiter Alexis Vuillermoz qui a explosé aux yeux du grand public grâce à sa victoire à Mûr-de-Bretagne sur la Grande Boucle 2015.

Akira Ioane (19 ans/rugby) 

Akira Ioane
Akira Ioane

Voilà un nom qui n’a pas encore traversé les frontières de l’Hexagone. Et pourtant, Akira Ioane transperce les défenses du Super Rugby comme à la parade. Flanker, fils d’Eddie Ioane qui a participé à la Coupe du monde avec les Samoa en 1991, le Néo-Zélandais fait le bonheur des Auckland Blues en Super Rugby. Star du rugby à VII, Ioane a de fortes chances de disputer les Jeux Olympiques cet été avec les Blacks avant de rejoindre les "grands" pour le Rugby Championship (ex Four Nations) qui débutera juste après la quinzaine olympique. Besogneux mais doté de qualité technique et de vitesse au-dessus de la moyenne pour un troisième-ligne, Ioane est le tube de demain.

Belinda Bencic (18 ans/tennis) 

Belinda Bencic
Belinda Bencic

A 18 ans, Belinda Bencic a déjà un an de retard sur Martin Hingis, victorieuse de son premier Grand Chelem à 16 printemps seulement à l’Open d’Australie. Une statistique un peu cruelle pour la jeune suissesse qui doit malgré elle composée avec l’ombre de celle qui a remporté cinq Grands Chelems dans sa carrière. Comme pour Kingsley Coman, les puristes nous rappelleront que Bencic s’est révélé à Toronto cet été en batta,t successivement, Eugénie Bouchard, Caroline Wozniacki, Ana Ivanovic, Serena Williams et Simona Halep. Nous leur répondrons que nous attendons la Suissesse de 18 ans en Grand Chelem et nous faisons le pari qu’elle y atteindra au moins un dernier carré.

Petra Vlhova (20 ans/ski)​ 

Petra Vlhova
Petra Vlhova

Are (Suède), 13 décembre 2015. Petra Vlhova, 20 ans tout juste, remporte le troisième slalom de la saison. Son premier podium aussi (un autre suivra à Lienz). Deux superbes performances qui placent la Slovaque au deuxième rang du classement de la Coupe du monde de la spécialité. En 2015, Vlhova avait pris la 34e place (avec 34 points) du général final. Pourquoi ne pas croire à un succès cette saison ? Une nouvelle reine pour une discipline si spectaculaire.

Sharon van Rouwendaal (22 ans/natation)​ 

Sharon van Rouwendaal
Sharon van Rouwendaal

La "vieille" de ce top 10 ! La Néerlandais affiche 22 ans au compteur et attend toujours sa grande médaille sur une épreuve internationale (et non continentale) en grand bassin. Bronze (2011 à 17 ans), argent (2015) mais point d’or sur son palmarès. La nageuse de Philippe Lucas se prépare sans doute comme une damnée pour l’échéance olympique. Spécialiste du dos mais aussi des épreuves longues, elle a plusieurs cordes à son arc. Avec Ranomi Kromowidjojo, le pays de la bicyclette a déjà une championne. Elle en attend une deuxième pour refaire le coup de 2004 avec les titres de la légende de Pieter van den Hoogenband et de la non moins légendaire, Inge de Bruijn.

Rénelle Lamote (athlétisme)​ 

Rénelle Lamote
Rénelle Lamote

Et si la France accrochait son premier podium olympique avec une athlète féminine depuis 2004 et le bronze des relayeuses du 4x100m ? Rénelle Lamote peut le faire ! L’année 2015 a été celle de la révélation pour elle (finale mondiale à Pékin), 2016 doit être celle de l’explosion avec une nouvelle finale, au niveau olympique, et un podium. La Francilienne au caractère bien trempé et aux ambitions affirmées a les armes pour le faire. A Pékin, il lui avait manqué 200 mètres pour accrocher un podium. Gageons que cette acharnée de travail corrigera le tir d’ici au samedi 20 août, date de la finale du 800m féminin.

Franziska Preuss (21 ans/biathlon)​ 

Franziska Preuss
Franziska Preuss

Sans doute l’athlète la moins connue de ce top 10. Et pour cause, le biathlon féminin n’a pas un énorme écho dans l’Hexagone. Pourtant l’Allemande a tout d’une future championne. Spécialiste de la mass-start (elle a remporté le globe de la spécialité la saison dernière), la Bavaroise aime la bagarre. Un atout indéniable quand on veut briller en biathlon. Pas encore victorieuse en Coupe du monde et actuellement sixième au classement général de la Coupe du monde à 103 points de Gabriela Soukalova, Preuss ne devrait pas soulever son premier gros globe cette saison. En revanche, comme elle aime combattre, on l’attend de pied ferme lors des Mondiaux qui se dérouleront à Oslo (Norvège) du 3 au 13 mars prochain !

Omnisport