Civilization 5
Civilization 5 | DR

"Civilization V", un nouveau monde

Publié le , modifié le

Cinq ans après le dernier volet de la franchise, Sid Meier revient avec une nouvelle version du célèbre jeu de stratégie "Civilization". Les novices comme les habitués vont prendre du plaisir à créer leur nouvel empire, le défendre et l'étendre pour devenir les maîtres du monde. "Civilization V" est un jeu addictif particulièrement bien réussi.

En l'an 4000 avant Jésus-Christ, vous voici au début d'une longue et belle aventure. A la tête d'une petite armée et d'un colon, vous allez partir à la conquête du monde, développer votre armée, votre population et ses connaissances, afin de devenir la civilisation la plus puissante.

Vous débutez avec l'une des 18 civilisations au choix (romaine, américaine, anglaise, grecque, indienne, japonaise, ottomane, arabe etc.) dont vous prendrez la tête. Pas de panique pour les novices, la Civilopédia est là pour vous aider à faire les bons choix quant aux ennemis à attaquer, aux ouvriers à orienter ou au choix de construction. Des conseillers vous accompagnent également, vous orientent pour vos manœuvres militaires ou sociales. Le but du jeu est de voir votre civilisation fleurir et se développer. Pour permettre son expansion au fil des siècles et des époques, il vous faut décider d'une ligne de conduite qui influencera toute votre histoire à travers une dizaine de politiques sociales (tradition, liberté, honneur, commerce, ordre, autocratie, etc.). Chaque doctrine, déclinée en arborescence, permet de gagner des bonus de production, de commerce, militaires ou culturels qui orienteront votre civilisation.

Une carte du monde se présente à vous, assemblage de cases hexagonales représentant tous les paysages possibles, des zones fertiles ou désertiques, les océans ou les montagnes. A vous de fonder votre cité dans un secteur favorable où votre unité "colon" pourra se développer et se démultiplier tout en créant des bâtiments, monuments, remparts, etc. Tout ce développement génère des points de recherche scientifique et technologique, ainsi que des richesses qui vous permettront d'étendre vos frontières pour prendre possession de cases aux ressources intéressantes (troupeau, coton, bananes, sucre, etc.).

Parallèlement à votre unité "colon" ou "ouvrier" qui vous permettent de développer votre cité, au fil des tours de jeu, vous pourrez faire progresser et développer votre armée pour qu'elle parte à la découverte du territoire, se frotte à des tribus barbares ou à d'autres civilisations en pleine expansion. Nouveauté de ce 5e opus, les cités-état font leur apparition sur la carte. Elles sont de trois types (culturelle, maritime et militaire). Vous pourrez lier avec elles des relations diplomatiques ou des liens économiques, les protéger voire même les annexer. Petit clin d'oeil amusant, les différentes civilisations sont dirigées par des personnalités ayant réellement existées (Bismarck, Alexandre Le Grand, César, Gandhi ou encore George Washington). Les relations diplomatiques se font sous forme de vidéo et il est plutôt amusant de voir Bismarck s'entretenir avec Ramsès, les deux dans leur propre langage.

Un jeu "au tour par tour" intuitif, même pour les novices, réaliste et prenant qui risque de vous faire perdre toute notion du temps. L'interface de jeu est facilement abordable. Mais pour arriver à vos fins, il voudra tout de même un ordinateur performant car "Civilization V" est un sacré gourmand, surtout après quelques siècles de jeu.

SID MEIER'S CIVILIZATION 5
Editeur: 2K Games
Disponible sur PC

De nouveaux contenus téléchargeables seront disponibles le 25 octobre prochain: le nouveau Pack Civilisation et Scénario de l’Empire Mongol (gratuit) et le Pack Civilisation Babylonienne (3,49€).

Omnisport