Ce qu'il faut savoir sur les Jeux des Jeunes organisés par le CNOSF

Publié le , modifié le

Auteur·e : Quentin Ramelet
Athlétisme enfant
Départ d'une course de jeunes athlètes, à Nice, avant la crise sanitaire provoquée par la pandémie de Covid-19. | BENELUXPIX/MAXPPP/JEAN-MICHEL EMPORTES

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Ce mercredi 31 mars, le CNOSF lance sa première édition des Jeux des Jeunes. Un événement organisé en association avec l’Union nationale du sport scolaire (UNSS) et l’Union générale sportive de l’enseignement libre (UGSEL). "Dans le contexte sanitaire, cette première édition a été repensée pour inciter les jeunes à l’activité sportive", explique Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français.

Comment remettre le sport au centre de la pédagogie ? Le Comité national olympique et sportif français a trouvé la solution en lançant sa première édition des "Jeux des Jeunes". Organisé en collaboration avec l'UNSS et l'UGSEL, l'événement se déroulera en deux phases très distinctes et concernera tous les jeunes collégiens de 5e et de 4e. Et ça commence dès ce mercredi 31 mars avec une première étape dite "locale et 100% digitale" pour répondre à la difficulté du contexte sanitaire actuel. Ces qualifications se dérouleront ainsi via l'application "Tous en Forme", créée pour l'occasion par l’Université de Paris et l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (APHP).

"Dans le contexte sanitaire, cette première édition a été repensée pour inciter les jeunes à l’activité sportive en toute sécurité avec une phase qualificative 100% digitale", explique le président du CNOSF, Denis Masseglia. L'objectif, comme on peut le lire dans le communiqué de presse, étant ainsi "de mettre en exergue l’importance d’un mode de vie actif en diffusant le message qu’une activité physique régulière, appropriée et associée à une alimentation équilibrée, est le garant d’une bonne santé physique et mentale."

La finale nationale organisée à l'INSEP

La deuxième phase de ces Jeux des Jeunes se disputera enfin les 16 et 17 octobre prochain où la finale nationale sera organisée à Paris, à l'INSEP. Un collège par département sera ainsi qualifié pour cette ultime occasion et "les sélectionnés participeront à des activités sportives, collectives, différentes de celles traditionnellement pratiquées en milieu scolaire et profiteront de ces deux jours pour échanger avec des sportifs de haut niveau". "Pratiquer une activité sportive pour être en bonne santé, et prolonger cette pratique au-delà de l'association sportive scolaire en adhérant à un club, c'est le crédo des Jeux des Jeunes 2021", explique Nathalie Costantini, Directrice nationale de l'Union nationale du sport scolaire (UNSS).

Omnisport