Borloo ne prendra pas la tête d'Annecy-2018

Publié le

L'ancien N.2 du gouvernement, Jean-Louis Borloo, déclare qu'il ne présidera pas le groupement d'intérêt public (GIP) qui porte la candidature d'Annecy à l'organisation des JO d'hiver de 2018, dans un entretien au Journal du Dimanche. "Moi, en mon âme et conscience, je ne pourrai pas le faire. C'est d'abord un manque de disponibilité plutôt qu'un manque d'intérêt. Je ne présiderai donc pas Annecy 2018. Quand je m'engage, j'ai l'habitude de le faire pleinement".

Omnisport