Bold Eagle
Bold Eagle a encore frappé. | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Bold Eagle remporte le Prix de Bourgogne, Booster Winner se qualifie pour l'Amérique

Publié le , modifié le

Le phénomène Bold Eagle drivé par Franck Nivard a remporté facilement dimanche à Vincennes le Prix de Bourgogne devant l'animateur de la course Timoko confié à Björn Goop tandis que Booster Winner, en finissant troisième, a gagné son billet pour le Grand Prix d'Amérique.

Pour le premier jour de la nouvelle année, les turfistes attendaient un duel entre les deux vedettes du trotting français, Bold Eagle et Timoko. C'est fait. Timoko a rapidement pris le train à son compte pendant que Bold Eagle attendait son heure au sein du peloton sans forcer son talent. Puis Bold Eagle, le crack de Pierre Pilarski et Thomas Bernereau, a entamé son effort dans le dernier tournant pour damer le pion à Timoko et vaincre avec autorité, comme à son habitude, dans cette épreuve de vitesse de 2.100 mètres, 11e étape des EpiqE Series, un circuit rassemblant les 14 plus belles courses du calendrier hippique.

"Bold Eagle est meilleur quand on peut le courir caché. Si on a les mêmes conditions de courses dans le Prix d'Amérique, il sera dur à battre", a déclaré sur le podium Franck Nivard qui signe une troisième victoire dans la course. Son entraineur Sébastien Guarato, également préparateur physique de Booster Winner, a salué "la belle lutte dans la ligne droite de son élève qui s'est montré une fois de plus le plus fort".

Vainqueur de l'édition précédente, Timoko, arrivé deuxième après avoir supporté tout le poids de la course n'a pas démérité. "Timoko était à fond. On ne cherche pas d'excuse, l'autre est meilleur. C'est magnifique ! Timoko ira maintenant directement sur le Prix d'Amérique", a dit Richard Westerink, son entraineur. Conformément au règlement des courses, les trois premiers des quatre épreuves préparatoires au Grand Prix d'Amérique gagnent leur billet pour la "belle". C'est le cas de Booster Winner drivé par Eric Raffin arrivé troisième.

Bien parti, il a longtemps trotté à l'arrière-garde avant de porter une vive attaque tout en dehors à l'amorce de la ligne droite finale pour arracher la 3 place aux abords du poteau. "Booster Winner est coriace. C'est aussi un sacré cheval. Il peut finir 5e dans le Grand Prix d'Amérique", a estimé Sébastien Guarato. Depuis 30 ans, sept chevaux ont réussi le doublé Prix de Bourgogne, prix d'Amérique, dont Ready Cash qui n'est autre que le père de Bold Eagle. Il reste encore quelques places à prendre pour les chevaux les moins riches candidats à l'épreuve reine du trot. Les turfistes devront attendre le Prix de Belgique, le 15 janvier, ultime test avant le 29 janvier pour connaître les derniers chevaux qualifiés pour le championnat du monde du trot attelé.

francetv sport @francetvsport