Australie : les réseaux sociaux dans le collimateur

Publié le

Les athlètes australiens qualifiés pour les J.O de Londres ont été avertis par leur Comité olympique (AOC) : l'utilisation de Twitter n'est pas interdite, mais elle est déconseillée pendant les compétitions, car elle nuit à la concentration. "Le problème a été mis en évidence lors d'un test olympique de plongeon, où les concurrents tweetaient pendant la compétition", expose le directeur des médias et de la communication de l'institution sportive, Mike Tancred.

Yohan Roblin @yohanroblin

Omnisport